Ivan Leko a aligné d'emblée trois nouveaux venus dont Dennis Bonaventure (19 ans). Un choix que le coach croate n'a pas regretté puisque le jeune Nigérian (19 ans) a signé des débuts encourageants en clôturant d'un joli tir un mouvement amené par Helibelton Palacios et Lior Refaelov (6e, 1-0). Après avoir servi l'assist sur le premier but, l'Israélien allait indirectement amener le deuxième en étant victime d'une faute. Denswil a quitté sa défense à trois pour transformer le coup franc (16e, 2-0). Cette embellie n'a toutefois pas continué. Les Turcs se sont montrés plus dangereux. Mais le vétéran Emmanuel Adebayor s'est laissé surprendre par Bjorn Engele (33e). Après avoir laissé Palacios sur place, Elia a tiré à côté (35e) et Edin Visca n'a pas cadré ses envois (37e, 44e). A la reprise, le Club n'a pas joué plus haut et sa défense a rapidement été appelée à vivre un mauvais moment. Si Visca n'en a pas profité (47e), Mossoro s'est montré plus efficace que son équipier bosnien (59e, 2-1). Alors que José Izquierdo venait de monter au jeu à la place de Bonaventure (62e), Elia s'est débarrassé d'Engels et de Palacios pour battre Ethan Horvath (64e, 2-2). Le mauvais moment s'est alors transformé en cauchemar suite à une pichenette du Brésilien Mossoro (74e, 2-3). Les Brugeois sont revenus à la marque par Denswil, qui a une nouvelle fois battu Volkan sur coup franc (79e, 3-3). (Belga)

Ivan Leko a aligné d'emblée trois nouveaux venus dont Dennis Bonaventure (19 ans). Un choix que le coach croate n'a pas regretté puisque le jeune Nigérian (19 ans) a signé des débuts encourageants en clôturant d'un joli tir un mouvement amené par Helibelton Palacios et Lior Refaelov (6e, 1-0). Après avoir servi l'assist sur le premier but, l'Israélien allait indirectement amener le deuxième en étant victime d'une faute. Denswil a quitté sa défense à trois pour transformer le coup franc (16e, 2-0). Cette embellie n'a toutefois pas continué. Les Turcs se sont montrés plus dangereux. Mais le vétéran Emmanuel Adebayor s'est laissé surprendre par Bjorn Engele (33e). Après avoir laissé Palacios sur place, Elia a tiré à côté (35e) et Edin Visca n'a pas cadré ses envois (37e, 44e). A la reprise, le Club n'a pas joué plus haut et sa défense a rapidement été appelée à vivre un mauvais moment. Si Visca n'en a pas profité (47e), Mossoro s'est montré plus efficace que son équipier bosnien (59e, 2-1). Alors que José Izquierdo venait de monter au jeu à la place de Bonaventure (62e), Elia s'est débarrassé d'Engels et de Palacios pour battre Ethan Horvath (64e, 2-2). Le mauvais moment s'est alors transformé en cauchemar suite à une pichenette du Brésilien Mossoro (74e, 2-3). Les Brugeois sont revenus à la marque par Denswil, qui a une nouvelle fois battu Volkan sur coup franc (79e, 3-3). (Belga)