La Russe de 28 ans, également triple championne du monde en titre, a devancé l'Ukrainienne Yaroslava Mahuchikh (2,03 m) et l'Australienne Nicola McDermott (2,01 m) dans un concours de très haut niveau, soit les mêmes athlètes que sur le podium des Jeux Olympiques de Tokyo il y a un peu plus d'un mois (McDermott 2e, Mahuchikh 3e). Les trois athlètes étaient également présentes au Mémorial Van Damme vendredi dernier. Lasitskene, qui possède un record à 2,06 m, n'avait eu besoin de sauter "que" 2,04 m pour s'imposer au Japon. Au coeur d'un mini-stade temporaire en pleine ville sur la Sechseläutenplatz, au bord du lac de Zurich, Lasitskene a passé 2,05 m au 2e essai après s'être fait peur à 1,96 m (passé au 3e essai). Elle a ensuite échoué à franchir 2,07 m, restant à distance du record du monde de la Bulgare Stefka Kostadinova (2,09 m en 1987). (Belga)

La Russe de 28 ans, également triple championne du monde en titre, a devancé l'Ukrainienne Yaroslava Mahuchikh (2,03 m) et l'Australienne Nicola McDermott (2,01 m) dans un concours de très haut niveau, soit les mêmes athlètes que sur le podium des Jeux Olympiques de Tokyo il y a un peu plus d'un mois (McDermott 2e, Mahuchikh 3e). Les trois athlètes étaient également présentes au Mémorial Van Damme vendredi dernier. Lasitskene, qui possède un record à 2,06 m, n'avait eu besoin de sauter "que" 2,04 m pour s'imposer au Japon. Au coeur d'un mini-stade temporaire en pleine ville sur la Sechseläutenplatz, au bord du lac de Zurich, Lasitskene a passé 2,05 m au 2e essai après s'être fait peur à 1,96 m (passé au 3e essai). Elle a ensuite échoué à franchir 2,07 m, restant à distance du record du monde de la Bulgare Stefka Kostadinova (2,09 m en 1987). (Belga)