"Je n'ai rien contre les supporters, rien contre le Paris Saint-Germain en tant qu'entité, tout le monde sait que je voulais partir. C'est ce que je voulais (...) il est temps de tourner la page, aujourd'hui, je suis un joueur du Paris Saint-Germain, je donnerai tout sur le terrain", a dit le Brésilien en zone mixte après le match de la 5e journée de L1. "Je veux être heureux, je n'ai pas besoin que tout le monde crie mon nom, je veux juste qu'ils (les supporters) soient derrière le PSG", a-t-il ajouté. "Ce n'est pas la première fois que je suis hué. Quand je jouais au Brésil, j'étais souvent sifflé, à l'extérieur. Pareil en France. C'est triste, mais je sais qu'à partir d'aujourd'hui, je jouerai tous les matchs comme si je jouais à l'extérieur", a poursuivi le joueur âgé de 27 ans, interrogé sur la colère que les fans parisiens ont manifesté à son encontre pour son premier match avec le PSG depuis plus de quatre mois. Quant à son retour avorté au FC Barcelone durant cet été à rebondissements, le crack de la Seleçao a simplement souligné qu'il ne voulait "pas rentrer dans les détails". Neymar a offert samedi la victoire (1-0) au PSG d'un superbe ciseau retourné au détriment de Strasbourg, dans le temps additionnel, pour sa première titularisation de la saison. Un match marqué par une vive bronca du Parc des Princes, particulièrement de ses ultras, à l'encontre du Brésilien. (Belga)