"A 110 ou 120 km de l'arrivée, Quick-Step fait une bordure au moment où je me changeais. J'ai dû rouler fort pour revenir, et ça m'a posé problème dans la finale. Cela m'a fait mal aux jambes", a déclaré Wellens au micro de la RTBF. Le Limbourgeois a toutefois accéléré dans la finale. "Je voulais prendre un peu d'avance dans la Roche-aux-Faucons car je savais que ça serait difficile de suivre les meilleurs, et je suis arrivé avec 15 secondes d'avance au pied. C'était assez pour arriver avec le 2e groupe au sommet. Il n'y avait pas une grosse différence avec le premier groupe mais c'était trop pour boucher le trou". Wellens boucle les classiques ardennaises avec une 3e place à la Flèche Brabançonne, un abandon à l'Amstel Gold Race, une 17e place à la Flèche Wallonne et une 11e place à Liège. "J'avais des bonnes jambes sur trois des quatre courses ardennaises, dommage que je n'ai pas eu de bonnes jambes à l'Amstel", dit Tim Wellens, qui préfère le nouveau parcours, avec la ligne d'arrivée tracée boulevard d'Avroy. "J'avais de bonnes jambes aujourd'hui. Je crois qu'avec la nouvelle arrivée à Liège, beaucoup de coureurs pensent qu'ils peuvent gagner Liège-Bastogne-Liège. Je préfère cette édition. J'espère gagner un jour". (Belga)