"Je me sentais bien aujourd'hui, je voulais faire une belle course et j'avais une équipe très forte autour de moi, qui a fait un super boulot en me protégeant toute la journée", déclare Julian Alaphilippe dans un communiqué de son équipe Deceuninck-QuickStep. "J'ai attaqué dans la partie la plus raide de la Roche-aux-Faucons, et fait une sélection avec les autres coureurs. Nous avons bien collaboré, nous avons gardé notre avance sur les poursuivants et j'étais confiant en abordant le dernier kilomètre. J'ai lancé mon sprint à 200 m de la ligne et puis j'ai commis cette erreur, dont j'assume l'entière responsabilité. Je suis conscient que mon écart a posé problème aux autres coureurs, et je m'en excuse. Je tiens à souligner que je ne l'ai pas fait exprès. J'accepte la décision du jury. Tout ce que je peux faire maintenant, c'est me concentrer sur les prochaines courses". (Belga)

"Je me sentais bien aujourd'hui, je voulais faire une belle course et j'avais une équipe très forte autour de moi, qui a fait un super boulot en me protégeant toute la journée", déclare Julian Alaphilippe dans un communiqué de son équipe Deceuninck-QuickStep. "J'ai attaqué dans la partie la plus raide de la Roche-aux-Faucons, et fait une sélection avec les autres coureurs. Nous avons bien collaboré, nous avons gardé notre avance sur les poursuivants et j'étais confiant en abordant le dernier kilomètre. J'ai lancé mon sprint à 200 m de la ligne et puis j'ai commis cette erreur, dont j'assume l'entière responsabilité. Je suis conscient que mon écart a posé problème aux autres coureurs, et je m'en excuse. Je tiens à souligner que je ne l'ai pas fait exprès. J'accepte la décision du jury. Tout ce que je peux faire maintenant, c'est me concentrer sur les prochaines courses". (Belga)