" Il nous fallait deux salles pour organiser la coupe, le Country Hall est un endroit parfait pour tenir la compétition indoor", a commenté Thierry Weil, CEO de la fédération internationale de hockey (FIH ) qui a remercié la Belgique pour la tenue et l'organisation de l'événement, lors de la présentation de celui-ci vendredi. "C'est le bon moment pour mettre en valeur davantage le hockey indoor, il y aura 80 matchs en l'espace de cinq jours, l'intensité des jeux sera importante". De fait, les rencontres se succèderont et s'étaleront sur toute la journée : 24 matchs seront par exemple joués rien que sur la première journée, de 9h00 à 22h15. Les deux finales auront lieu le 6 février, à 13h30 pour les femmes et à 15h pour les hommes. Dans la poule hommes, l'équipe belge sera opposée à l'Allemagne, l'Iran, les Pays-Bas, la Namibie et les USA. Les femmes devront batailler avec les Pays-Bas, la Biélorussie, l'Autriche, la Namibie et l'Afrique du Sud. Avec le Country Hall, la fédération peut se targuer d'avoir des installations à la hauteur de l'événement. Le parking compte en effet 1.100 places et ses deux salles peuvent accueillir quelque 5.000 personnes (750 pour la plus petite). La ministre des Sports de la FWB, Valérie Glatigny (MR), est revenue sur les récents exploits des hockeyeurs belges aux Jeux Olympiques . "Cette Coupe du monde devait débuter l'année dernière et l'épidémie est passée par là, cette compétition tant attendue va finalement être organisée et les récents exploits de nos hockeyeurs nous promettent le meilleur." Pour Philippe Simar et Tom Degroote, Red Lions, la présence du public est importante. "Le fait que ça soit reporté d'un an n'est pas un problème, cela nous donne l'opportunité de travailler encore plus. Pour une Coupe du monde, il vaut mieux qu'il y ait du public", a commenté le premier. "Le public belge est vraiment important pour nous, le public liégeois que je connais un petit peu sera très très chaud". Elodie Picard et Laurine Delforge, des Red Panthers, n'ont pas caché leur joie non plus. "Ca nous fait super plaisir de jouer ici en Belgique, avec les Panthers, on a tout pour faire un bon résultat". Katty Firquet (MR) a également souligné pour la Province les retombées positives de ce genre d'événement sur l'économie et le sport chez les jeunes. Pas moins de 45 officiels vont venir du monde entier. Près de 3.500 nuitées ont déjà été réservées rien que pour l'organisation et les équipes sur des hôtels situés en province de Liège. La fédération pourra par ailleurs compter sur l'appui des cinq clubs de hockey présents sur le territoire de la province de Liège. Un millier de prestations bénévoles sont prévues. Les prix sont présentés comme "démocratique", avec des tickets à partir de cinq euros pour les enfants, à 15 euros le mercredi et le jeudi et à 18-25 euros les dimanches. Le ticketing démarre ce vendredi. (Belga)

" Il nous fallait deux salles pour organiser la coupe, le Country Hall est un endroit parfait pour tenir la compétition indoor", a commenté Thierry Weil, CEO de la fédération internationale de hockey (FIH ) qui a remercié la Belgique pour la tenue et l'organisation de l'événement, lors de la présentation de celui-ci vendredi. "C'est le bon moment pour mettre en valeur davantage le hockey indoor, il y aura 80 matchs en l'espace de cinq jours, l'intensité des jeux sera importante". De fait, les rencontres se succèderont et s'étaleront sur toute la journée : 24 matchs seront par exemple joués rien que sur la première journée, de 9h00 à 22h15. Les deux finales auront lieu le 6 février, à 13h30 pour les femmes et à 15h pour les hommes. Dans la poule hommes, l'équipe belge sera opposée à l'Allemagne, l'Iran, les Pays-Bas, la Namibie et les USA. Les femmes devront batailler avec les Pays-Bas, la Biélorussie, l'Autriche, la Namibie et l'Afrique du Sud. Avec le Country Hall, la fédération peut se targuer d'avoir des installations à la hauteur de l'événement. Le parking compte en effet 1.100 places et ses deux salles peuvent accueillir quelque 5.000 personnes (750 pour la plus petite). La ministre des Sports de la FWB, Valérie Glatigny (MR), est revenue sur les récents exploits des hockeyeurs belges aux Jeux Olympiques . "Cette Coupe du monde devait débuter l'année dernière et l'épidémie est passée par là, cette compétition tant attendue va finalement être organisée et les récents exploits de nos hockeyeurs nous promettent le meilleur." Pour Philippe Simar et Tom Degroote, Red Lions, la présence du public est importante. "Le fait que ça soit reporté d'un an n'est pas un problème, cela nous donne l'opportunité de travailler encore plus. Pour une Coupe du monde, il vaut mieux qu'il y ait du public", a commenté le premier. "Le public belge est vraiment important pour nous, le public liégeois que je connais un petit peu sera très très chaud". Elodie Picard et Laurine Delforge, des Red Panthers, n'ont pas caché leur joie non plus. "Ca nous fait super plaisir de jouer ici en Belgique, avec les Panthers, on a tout pour faire un bon résultat". Katty Firquet (MR) a également souligné pour la Province les retombées positives de ce genre d'événement sur l'économie et le sport chez les jeunes. Pas moins de 45 officiels vont venir du monde entier. Près de 3.500 nuitées ont déjà été réservées rien que pour l'organisation et les équipes sur des hôtels situés en province de Liège. La fédération pourra par ailleurs compter sur l'appui des cinq clubs de hockey présents sur le territoire de la province de Liège. Un millier de prestations bénévoles sont prévues. Les prix sont présentés comme "démocratique", avec des tickets à partir de cinq euros pour les enfants, à 15 euros le mercredi et le jeudi et à 18-25 euros les dimanches. Le ticketing démarre ce vendredi. (Belga)