Le 8 avril, le White Star, en grave difficultés financières, avait été recalé par la Commission des licences. Le club woluwéen devait comparaître en appel le mercredi 17 avril mais est parvenu à repousser l'échéance avant d'annoncer qu'il avait trouvé un repreneur le vendredi 19, Gulf Dynamic Challenges.

Mercredi, Pierre François, le nouveau directeur général du club, et Michel Farin, ancien président, se sont rendus au siège de l'Union belge pour apporter les preuves de tous les paiements en retard, notamment les salaires des joueurs.

Les fonds apportés par l'investisseur dubaïote Gulf Dynamic Challenges, environ 450.000 euros, devraient permettre au club bruxellois de décrocher la licence et disputer le tour final de deuxième division.

Le 8 avril, le White Star, en grave difficultés financières, avait été recalé par la Commission des licences. Le club woluwéen devait comparaître en appel le mercredi 17 avril mais est parvenu à repousser l'échéance avant d'annoncer qu'il avait trouvé un repreneur le vendredi 19, Gulf Dynamic Challenges. Mercredi, Pierre François, le nouveau directeur général du club, et Michel Farin, ancien président, se sont rendus au siège de l'Union belge pour apporter les preuves de tous les paiements en retard, notamment les salaires des joueurs. Les fonds apportés par l'investisseur dubaïote Gulf Dynamic Challenges, environ 450.000 euros, devraient permettre au club bruxellois de décrocher la licence et disputer le tour final de deuxième division.