Zverev, grand espoir du tennis allemand et déjà 28e mondial à seulement 19 ans, est venu à bout de son compatriote Daniel Brands en quatre sets 3-6, 6-1, 6-4, 7-6 (7/4). La veille, Mischa, 127e mondial, avait battu le Français Pierre-Hugues Herbert 6-4, 7-6 (8/6), 4-6, 6-0. Il faut remonter à Roland Garros 2006 pour trouver trace d'une fratrie au 2e tour d'un Grand Chelem avec Christophe et Olivier Rochus. Si Christophe avait été éliminé au 2e tour, Olivier avait passé un tour supplémentaire. Il s'agit par ailleurs d'une première à l'US Open depuis 18 ans: en 1998, les Zimbabwéens Wayne et Byron Black avaient atteint le 2e tour. Les Zverev, fils de l'ancien joueur professionnel soviétique Alexander, présent sur le circuit ATP dans les années 1980, peuvent être rejoints mardi par les frères Harrison. Ryan, 24 ans, a déjà son billet en poche pour le 2e tour après sa victoire lundi face au Français Adrian Mannarino. Son frère cadet, Christian, 22 ans, devait affronter dans la journée de mardi le Français Paul-Henri Mathieu. (Belga)

Zverev, grand espoir du tennis allemand et déjà 28e mondial à seulement 19 ans, est venu à bout de son compatriote Daniel Brands en quatre sets 3-6, 6-1, 6-4, 7-6 (7/4). La veille, Mischa, 127e mondial, avait battu le Français Pierre-Hugues Herbert 6-4, 7-6 (8/6), 4-6, 6-0. Il faut remonter à Roland Garros 2006 pour trouver trace d'une fratrie au 2e tour d'un Grand Chelem avec Christophe et Olivier Rochus. Si Christophe avait été éliminé au 2e tour, Olivier avait passé un tour supplémentaire. Il s'agit par ailleurs d'une première à l'US Open depuis 18 ans: en 1998, les Zimbabwéens Wayne et Byron Black avaient atteint le 2e tour. Les Zverev, fils de l'ancien joueur professionnel soviétique Alexander, présent sur le circuit ATP dans les années 1980, peuvent être rejoints mardi par les frères Harrison. Ryan, 24 ans, a déjà son billet en poche pour le 2e tour après sa victoire lundi face au Français Adrian Mannarino. Son frère cadet, Christian, 22 ans, devait affronter dans la journée de mardi le Français Paul-Henri Mathieu. (Belga)