La réorganisation des séries de jeunes doit veiller à augmenter le niveau de la compétition des jeunes et des séries espoirs. "Les joueurs de 18 ou 19 ans avec un réel talent jouent déjà en principe chez les U21", a expliqué Pierre François, le CEO de la Pro League. "Nous voulons dans la prochaine étape faire des U21 une compétition qualitative, ainsi les talents seront mieux suivis." L'idée est de mener les meilleurs talents plus rapidement vers le sommet et ainsi de freiner leur départ vers l'étranger. "C'est une des mesures pour essayer de conserver plus longtemps les grands talents en Belgique. Nous travaillons aussi à mettre sous contrat les joueurs à partir de 15 ans. Nous voulons encore boucler ce dossier cette année." A terme, les équipes espoirs (U21) des clubs de Pro League seront intégrées aux divisions 1 et 2 amateurs. (Belga)

La réorganisation des séries de jeunes doit veiller à augmenter le niveau de la compétition des jeunes et des séries espoirs. "Les joueurs de 18 ou 19 ans avec un réel talent jouent déjà en principe chez les U21", a expliqué Pierre François, le CEO de la Pro League. "Nous voulons dans la prochaine étape faire des U21 une compétition qualitative, ainsi les talents seront mieux suivis." L'idée est de mener les meilleurs talents plus rapidement vers le sommet et ainsi de freiner leur départ vers l'étranger. "C'est une des mesures pour essayer de conserver plus longtemps les grands talents en Belgique. Nous travaillons aussi à mettre sous contrat les joueurs à partir de 15 ans. Nous voulons encore boucler ce dossier cette année." A terme, les équipes espoirs (U21) des clubs de Pro League seront intégrées aux divisions 1 et 2 amateurs. (Belga)