"En collaboration avec l'UCI, nous avons réussi à trouver une place pour les Trois Jours de Bruges-La Panne dans un calendrier déjà bien rempli. Une très belle place même, entre le Tour des Flandres et Paris-Roubaix. La course masculine aura lieu le lendemain de la course féminine. Habituellement, c'est l'inverse", a précisé le directeur de course Rob Discart. Les organisateurs doivent maintenant regarder dans quelles conditions ils pourront organiser la course. "L'organisation suivra de manière stricte tous les protocoles de santé de l'UCI et des diverses autorités. Il est dans l'intérêt des coureurs, de la direction, de l'organisation que nous courrions dans les conditions les plus sûres et les plus saines", a conclu Rob Discart. L'année dernière, c'est le Néerlandais Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) qui s'était imposé à La Panne. Chez les dames, la Néerlandaise Kirsten Wild avait remporté l'épreuve. (Belga)

"En collaboration avec l'UCI, nous avons réussi à trouver une place pour les Trois Jours de Bruges-La Panne dans un calendrier déjà bien rempli. Une très belle place même, entre le Tour des Flandres et Paris-Roubaix. La course masculine aura lieu le lendemain de la course féminine. Habituellement, c'est l'inverse", a précisé le directeur de course Rob Discart. Les organisateurs doivent maintenant regarder dans quelles conditions ils pourront organiser la course. "L'organisation suivra de manière stricte tous les protocoles de santé de l'UCI et des diverses autorités. Il est dans l'intérêt des coureurs, de la direction, de l'organisation que nous courrions dans les conditions les plus sûres et les plus saines", a conclu Rob Discart. L'année dernière, c'est le Néerlandais Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) qui s'était imposé à La Panne. Chez les dames, la Néerlandaise Kirsten Wild avait remporté l'épreuve. (Belga)