Grâce à ce résultat, nos deux représentants en LM GTE-Pro se sont qualifiés pour l'hyperpole, laquelle regroupe les six voitures les plus rapides de chaque catégorie (LMP1, LMP2, GTE-Pro, GTE-AM). Ce vendredi à 11h30, l'équipage Maxime Martin/Alexander Lynn/Harry Tincknell (Bel/G-B/G-B) et le trio Laurens Vanthoor/Michael Christensen/Kevin Estre (Bel/Dan/Fra), entre autres, tenteront de décrocher la pole position GT des 24 Heures du Mans, septième et avant-dernier rendez-vous du Championnat du Monde d'Endurance (WEC). Pas d'hyperpole par contre pour Adrien De Leener, Belge engagé en LM GTE-AM. Il a pris la 11e place de la séance dans sa catégorie sur la Porsche du Dempsey-Proton Racing qu'il partage avec l'Américain Dominique Bastien et l'Autrichien Thomas Preining. De son côté, Christophe D'Ansembourg n'a pas connu le meilleur des départs. Associé aux Français Adrien Tambay et Erik Maris, le quatrième Belge engagé dans la Sarthe cette année n'est que 22e de la catégorie LMP2. Après ces qualifications, place à 20h aux essais libres de nuit. Ce vendredi, auront lieu une dernière séance d'essais à 10h et l'hyperpole à 11h30. Quant au départ de la course, il sera donné samedi sur le coup de 14h30. (Belga)

Grâce à ce résultat, nos deux représentants en LM GTE-Pro se sont qualifiés pour l'hyperpole, laquelle regroupe les six voitures les plus rapides de chaque catégorie (LMP1, LMP2, GTE-Pro, GTE-AM). Ce vendredi à 11h30, l'équipage Maxime Martin/Alexander Lynn/Harry Tincknell (Bel/G-B/G-B) et le trio Laurens Vanthoor/Michael Christensen/Kevin Estre (Bel/Dan/Fra), entre autres, tenteront de décrocher la pole position GT des 24 Heures du Mans, septième et avant-dernier rendez-vous du Championnat du Monde d'Endurance (WEC). Pas d'hyperpole par contre pour Adrien De Leener, Belge engagé en LM GTE-AM. Il a pris la 11e place de la séance dans sa catégorie sur la Porsche du Dempsey-Proton Racing qu'il partage avec l'Américain Dominique Bastien et l'Autrichien Thomas Preining. De son côté, Christophe D'Ansembourg n'a pas connu le meilleur des départs. Associé aux Français Adrien Tambay et Erik Maris, le quatrième Belge engagé dans la Sarthe cette année n'est que 22e de la catégorie LMP2. Après ces qualifications, place à 20h aux essais libres de nuit. Ce vendredi, auront lieu une dernière séance d'essais à 10h et l'hyperpole à 11h30. Quant au départ de la course, il sera donné samedi sur le coup de 14h30. (Belga)