Wout Faes et Dante Vanzeir sont les deux nouveaux noms de la sélection de Roberto Martinez pour les deux derniers matches de qualification pour le Mondial 2022 contre l'Estonie (13 novembre) et au pays de Galles (16 novembre). "Nous avons quelques inquiétudes avec des joueurs qui ont pris des coups mais je suis content d'accueillir deux nouveaux visages", a réagi Martinez vendredi en conférence de presse à Tubize.

"VANZEIR, UN ATTAQUANT TRES MOBILE ET FAES, UN LEADER EN DEVELOPPEMENT"

Vanzeir, 23 ans, est récompensé pour son excellent début de saison. L'attaquant a déjà inscrit dix buts cette saison pour l'Union Saint-Gilloise, actuel leader du championnat. "Dante est une des belles histoires du football belge", a souligné Martinez. "Il a connu une belle évolution ces dernières années et il a l'occasion de se montrer avec l'absence de deux attaquants (Lukaku et Batshuayi, ndlr.). C'est un attaquant très mobile et qui est aussi capable de venir de la deuxième ligne. Nous verrons le rôle qu'il peut amener durant ce camp de novembre."

Wout Faes est incontournable au coeur de la défense du Stade de Reims., iStock
Wout Faes est incontournable au coeur de la défense du Stade de Reims. © iStock

Wout Faes est lui l'autre petit nouveau de liste du Catalan avec l'incertitude autour de Toby Alderweireld et les absences de Zinho Vanheusden et Sebastiaan Bornauw. "Il s'est érigé comme un des leaders de Reims ces derniers mois et il est encore en développement. C'est un pas de plus dans sa carrière et il mérite d'être ici. Il reçoit une chance de se montrer et nous verrons ce qu'il peut apporter."

"BENTEKE PERFORME TOUJOURS AVEC LES DIABLES, ORIGI REPOND TOUJOURS QUAND ON LUI DONNE SA CHANCE"

Avec les absences de Romelu Lukaku et Michy Batshuayi, tous les deux blessés, Christian Benteke aura aussi une carte à jouer pour faire basculer la hiérarchie. "Il a toujours performé avec les Diables Rouges et il est toujours prêt", a assuré Martinez.

Origi a retrouvé quelques couleurs et du temps de jeu à Liverpool. Notamment lors du dernier match de Ligue des Champions. Une compétition lors de laquelle il avait marqué lors de la finale gagnée par son club en 2019., iStock
Origi a retrouvé quelques couleurs et du temps de jeu à Liverpool. Notamment lors du dernier match de Ligue des Champions. Une compétition lors de laquelle il avait marqué lors de la finale gagnée par son club en 2019. © iStock

"C'est une chance pour lui et nous lui faisons confiance. C'est un camp qui est important pour beaucoup de joueurs avec la Coupe du monde qui débute dans un an. C'est aussi une bonne chose de revoir Divock qui n'a pas beaucoup de temps de jeu en club mais qui a toujours presté quand il recevait sa chance. Ce sera l'occasion de voir où il se situe."

"EDEN N'A PLUS DE SOUCIS PHYSIQUE, KEVIN RETROUVE SON MEILLEUR FOOTBALL PROGRESSIVEMENT"

Le sélectionneur national s'est également exprimé sur les situations d'Eden Hazard, peu utilisé au Real Madrid, et Kevin De Bruyne, en méforme à Manchester City. "Eden ne joue pas autant que nous le pensions mais il se sent bien physiquement et il n'a plus aucun souci. Je sais qu'il fait du travail en plus pour rester en forme mais il a besoin d'être sur le terrain pour prendre du rythme de match. Le fait de venir en équipe nationale, cela peut l'aider en ce sens.

Kevin De Bruyne retrouve tout doucement ses sensations après été où sa cheville l'a tracassé., iStock
Kevin De Bruyne retrouve tout doucement ses sensations après été où sa cheville l'a tracassé. © iStock

En ce qui concerne Kevin, je ne m'inquiète pas. Je l'ai vu contre Bruges en Ligue des Champions et son langage corporel est très bon. On sent que son meilleur football revient."

Wout Faes et Dante Vanzeir sont les deux nouveaux noms de la sélection de Roberto Martinez pour les deux derniers matches de qualification pour le Mondial 2022 contre l'Estonie (13 novembre) et au pays de Galles (16 novembre). "Nous avons quelques inquiétudes avec des joueurs qui ont pris des coups mais je suis content d'accueillir deux nouveaux visages", a réagi Martinez vendredi en conférence de presse à Tubize. Vanzeir, 23 ans, est récompensé pour son excellent début de saison. L'attaquant a déjà inscrit dix buts cette saison pour l'Union Saint-Gilloise, actuel leader du championnat. "Dante est une des belles histoires du football belge", a souligné Martinez. "Il a connu une belle évolution ces dernières années et il a l'occasion de se montrer avec l'absence de deux attaquants (Lukaku et Batshuayi, ndlr.). C'est un attaquant très mobile et qui est aussi capable de venir de la deuxième ligne. Nous verrons le rôle qu'il peut amener durant ce camp de novembre." Wout Faes est lui l'autre petit nouveau de liste du Catalan avec l'incertitude autour de Toby Alderweireld et les absences de Zinho Vanheusden et Sebastiaan Bornauw. "Il s'est érigé comme un des leaders de Reims ces derniers mois et il est encore en développement. C'est un pas de plus dans sa carrière et il mérite d'être ici. Il reçoit une chance de se montrer et nous verrons ce qu'il peut apporter."Avec les absences de Romelu Lukaku et Michy Batshuayi, tous les deux blessés, Christian Benteke aura aussi une carte à jouer pour faire basculer la hiérarchie. "Il a toujours performé avec les Diables Rouges et il est toujours prêt", a assuré Martinez."C'est une chance pour lui et nous lui faisons confiance. C'est un camp qui est important pour beaucoup de joueurs avec la Coupe du monde qui débute dans un an. C'est aussi une bonne chose de revoir Divock qui n'a pas beaucoup de temps de jeu en club mais qui a toujours presté quand il recevait sa chance. Ce sera l'occasion de voir où il se situe."Le sélectionneur national s'est également exprimé sur les situations d'Eden Hazard, peu utilisé au Real Madrid, et Kevin De Bruyne, en méforme à Manchester City. "Eden ne joue pas autant que nous le pensions mais il se sent bien physiquement et il n'a plus aucun souci. Je sais qu'il fait du travail en plus pour rester en forme mais il a besoin d'être sur le terrain pour prendre du rythme de match. Le fait de venir en équipe nationale, cela peut l'aider en ce sens. En ce qui concerne Kevin, je ne m'inquiète pas. Je l'ai vu contre Bruges en Ligue des Champions et son langage corporel est très bon. On sent que son meilleur football revient."