Le comité de concertation de vendredi, avancé en raison de la crise sanitaire, n'a pas décrété de huis clos pour les rencontres en extérieur, comme il l'a fait pour les sports en salle. Et n'imposant pas de jauge non plus. Cependant, la Pro League a demandé à ses clubs de ne pas autoriser de boissons ni de nourriture dans les stades pour pouvoir mieux appliquer la règle du port du masque. Depuis la semaine dernière, la règle du covid safe ticket est doublée de l'obligation du port du masque.

Plusieurs clubs ont relayé cette demande de la Pro League sur leur site et auprès leurs supporters. Celle-ci s'est réjouie dans un communiqué, publié ensuite, de pouvoir "maintenir la pleine capacité actuelle" et veut pouvoir démontrer avec les supporters qu'elle peut respecter "cette marque de confiance.".

"Il a été décidé que, pour le moment, une interdiction de manger et de boire s'appliquera dans les tribunes debout et assises. Il n'est permis de manger et de boire que lorsque les personnes sont assises à une table, comme le prescrivent les protocoles", a détaillé la Pro League alors que les joueurs et le staff porteront à nouveau, pour le moment, un masque sur le banc, avant et après le coup de sifflet, et inviteront les supporters à suivre leur exemple.

La Pro League a ainsi accompagné son communiqué d'une lettre ouverte adressée aux supporters:

"Cher supporter,

Ce week-end, vous pourrez encore vous rendre au stade de votre club préféré. C'est un beau cadeau à l'heure où le Covid frappe à nouveau fort et où toutes sortes de choses ne sont plus autorisées.

Les mesures que le gouvernement vient de prendre sont sévères. Mais elles sont absolument nécessaires pour freiner ce satané virus. Le football est épargné pour l'instant. C'est uniquement parce que les autorités prennent en compte notre impact sur le bien-être social. Le football rassemble, le football fait rêver, le football apporte de l'espoir en ces temps compliqués. Mais le football a aussi une fonction d'exemple et nous devons l'endosser MAINTENANT.

Ce week-end, nous devrons montrer notre solidarité avec tous ceux qui doivent faire des sacrifices pour freiner le virus. Ce week-end, nous devrons être heureux de pouvoir continuer à jouer notre rôle de rassemblement. Et ce week-end, nous devons surtout mériter notre place dans la lutte contre la pandémie.

Pour ce faire, le port du masque est essentiel. Les masques empêchent la transmission du virus. Les masques sauvent des vies. Oui, les masques sont ennuyeux. Oui, nous étions heureux que les autorités aient assoupli l'obligation du port du masque cet été. Mais malheureusement, le masque reste l'une des principales armes pour lutter contre la pandémie. Et c'est en respectant cette mesure que le football veut donner le grand exemple.

Tous nos joueurs entreront sur le terrain avec un masque au cours des prochains mois et le remettront directement après le coup de sifflet final pour vous saluer. Participez et soutenez votre club avec votre masque, de préférence celui de votre club préféré. Montrez que le football se bat pour éradiquer au plus vite le Covid !"

Le comité de concertation de vendredi, avancé en raison de la crise sanitaire, n'a pas décrété de huis clos pour les rencontres en extérieur, comme il l'a fait pour les sports en salle. Et n'imposant pas de jauge non plus. Cependant, la Pro League a demandé à ses clubs de ne pas autoriser de boissons ni de nourriture dans les stades pour pouvoir mieux appliquer la règle du port du masque. Depuis la semaine dernière, la règle du covid safe ticket est doublée de l'obligation du port du masque. Plusieurs clubs ont relayé cette demande de la Pro League sur leur site et auprès leurs supporters. Celle-ci s'est réjouie dans un communiqué, publié ensuite, de pouvoir "maintenir la pleine capacité actuelle" et veut pouvoir démontrer avec les supporters qu'elle peut respecter "cette marque de confiance.". "Il a été décidé que, pour le moment, une interdiction de manger et de boire s'appliquera dans les tribunes debout et assises. Il n'est permis de manger et de boire que lorsque les personnes sont assises à une table, comme le prescrivent les protocoles", a détaillé la Pro League alors que les joueurs et le staff porteront à nouveau, pour le moment, un masque sur le banc, avant et après le coup de sifflet, et inviteront les supporters à suivre leur exemple. La Pro League a ainsi accompagné son communiqué d'une lettre ouverte adressée aux supporters: "Cher supporter, Ce week-end, vous pourrez encore vous rendre au stade de votre club préféré. C'est un beau cadeau à l'heure où le Covid frappe à nouveau fort et où toutes sortes de choses ne sont plus autorisées. Les mesures que le gouvernement vient de prendre sont sévères. Mais elles sont absolument nécessaires pour freiner ce satané virus. Le football est épargné pour l'instant. C'est uniquement parce que les autorités prennent en compte notre impact sur le bien-être social. Le football rassemble, le football fait rêver, le football apporte de l'espoir en ces temps compliqués. Mais le football a aussi une fonction d'exemple et nous devons l'endosser MAINTENANT. Ce week-end, nous devrons montrer notre solidarité avec tous ceux qui doivent faire des sacrifices pour freiner le virus. Ce week-end, nous devrons être heureux de pouvoir continuer à jouer notre rôle de rassemblement. Et ce week-end, nous devons surtout mériter notre place dans la lutte contre la pandémie. Pour ce faire, le port du masque est essentiel. Les masques empêchent la transmission du virus. Les masques sauvent des vies. Oui, les masques sont ennuyeux. Oui, nous étions heureux que les autorités aient assoupli l'obligation du port du masque cet été. Mais malheureusement, le masque reste l'une des principales armes pour lutter contre la pandémie. Et c'est en respectant cette mesure que le football veut donner le grand exemple. Tous nos joueurs entreront sur le terrain avec un masque au cours des prochains mois et le remettront directement après le coup de sifflet final pour vous saluer. Participez et soutenez votre club avec votre masque, de préférence celui de votre club préféré. Montrez que le football se bat pour éradiquer au plus vite le Covid !"