Les Sept Samouraïs de Pro League

Les Sept Samouraïs de Pro League
Wataru Endo © BELGAIMAGE

Wataru Endo (Saint-Trond) © BELGAIMAGE

Le médian défensif de 25 ans a été sélectionné pour la Coupe du monde russe mais n'a pas joué une minute. En 2016, il était capitaine de l'équipe olympique japonaise. Le plus récent transfert japonais de notre championnat a été qualifié une heure avant le début du derby limbourgeois, il est entré au jeu et a rapidement inscrit un but qui a rapporté un point inespéré. Il est issu des Urawa Red Diamonds.

Yuya Kubo (La Gantoise) © BELGAIMAGE

L'attaquant de 24 ans a quitté les Young Boys Berne pour Gand en janvier 2017. Il a réussi ses débuts en marquant sur coup franc contre le Club Bruges. Il est quasiment titulaire mais n'est pas très populaire, faute de régularité et à cause d'un certain égoïsme dans son jeu. Il compte treize caps mais n'a pas été repris pour le récent Mondial.

Ryota Morioka (Anderlecht) © ISOSPORT

Le médian offensif de 27 ans s'est fait un nom dans son pays sous le maillot de Vissel Kobe, un grand club qu'a rejoint récemment Andres Iniesta. Il a découvert l'Europe au Slask Wroclaw en 2016-2017. L'été dernier, il a rejoint Waasland-Beveren et est devenu la révélation du championnat. Il a inscrit neuf buts et délivré onze assists en 27 matches. Anderlecht l'a transféré en janvier, jusqu'en 2021, mais le numéro dix y est maintenant sur une voie de garage.

Takahiro Sekine (Saint-Trond) © BELGA

Le flanc de 23 ans est loué pour une saison par Ingolstadt, pensionnaire de deuxième Bundesliga. Il n'y a presque pas joué la saison passée. Au Japon, il a été repris dans toutes les catégories d'âge nationales et s'est produit de 2013 à 2017 pour les Urawa Red Diamonds. Il est entré dans l'histoire en réalisant un solo fantastique contre Sanfrecce Hiroshima (regardez sur YouTube). Son intégration au STVV a été freinée par une blessure pendant la préparation.

Takehiro Tomiyasu (Saint-Trond) © ISOSPORT

Le défenseur central de 19 ans est arrivé en hiver à St-Trond, où il a signé un contrat de trois ans et demi. Il a conquis sa place cet été. C'est sa première expérience au plus haut niveau, puisqu'il n'a joué que pour Fukuoka, en D2, au Japon. Il est considéré comme un grand talent et devrait faire partie de l'équipe olympique 2020.

Yuta Toyokawa (Eupen) © BELGAIMAGE

L'attaquant de 23 ans s'est déjà fait un nom en maintenant miraculeusement Eupen en D1A, en inscrivant trois buts en seize minutes contre Mouscron, lors de la dernière journée. Il est dans les Cantons de l'Est depuis l'hiver dernier et est sous contrat jusqu'en 2020. Il semble en mesure de devenir une valeur sûre cette saison.

Naomichi Ueda (Cercle Bruges) © BELGAIMAGE

L'arrière de 23 ans faisait partie de la sélection pour le Mondial mais n'a pas joué en Russie. C'est un solide stopper droitier très discipliné. Il est arrivé cet été des Kawashima Antlers, avec lesquels il a réussi le double titre-coupe en 2016. Il a signé un contrat de quatre ans au Cercle.