Six ans après l'enquête précédente, Sport/Foot Magazine a estimé qu'il était temps d'effectuer un nouveau sondage auprès des joueurs de D1. La participation à cette enquête était facultative, mais l'anonymat était garanti. 75% des clubs ont accepté de collaborer. Le Club Bruges, Courtrai, Zulte Waregem et Genk ont refusé, sous prétexte qu'ils n'avaient pas reçu l'accord de la Pro League.

Chez les 12 autres représentants de l'élite, les joueurs ont répondu massivement. Au total, 246 formulaires remplis nous sont parvenus, ce qui représente une moyenne de 20 joueurs par club participant. Les bulletins d'Anderlecht ont été les plus nombreux (31), devant Malines (27), Gand (25), le Lierse (23), Westerlo (21), Ostende (20), Lokeren (20), Waasland-Beveren (19), Mouscron-Péruwelz (17), le Cercle Bruges (16), Charleroi (14) et le Standard (13).

Vous pourrez découvrir l'ensemble des résultats dans votre Sport/Foot Magazine de cette semaine mais voici déjà quelques conclusions.

Pauvre arbitrage

Lorsqu'on leur demande avec quel autre coach de notre compétition ils aimeraient travailler, ce sont les entraîneurs du top 3 recueillent la majorité des suffrages : Michel Preud'homme (39,8%), Besnik Hasi (20,3%) et Hein Vanhaezebrouck (19,8%). Il y a 6 ans, Preud'homme se classait deuxième derrière Laszlo Bölöni et devant Jan Ceulemans.

Sébastien Delferière (30,1%) est le meilleur arbitre sur les terrains belges d'après notre enquête. Il arrive largement en tête devant Joeri Vande Velde (10,6%). Cependant, tous les joueurs professionnels sont mécontents du niveau global des arbitres dans notre ligue. 70% l'évaluent de médiocre à mauvais.

L'homosexualité reste tabou

Parmi les sujets délicats abordés (corruption, dopage, homosexualité), l'homosexualité dans le football reste un sujet épineux. 63,8% des joueurs professionnels interrogés conviennent que cela reste tabou tandis que seuls 24,4% estiment que c'est "plus ou moins accepté". Cinq joueurs disent néanmoins connaître un collègue homosexuel en division 1.

Stade, supporters et adversaires

Le stade le plus agréable est la Ghelamco Arena de Gand. A l'inverse, il ne fait pas bon se rendre à Ostende. Les supporters du Standard font toujours leur effet, 32,9% des joueurs estiment que les partisans des Rouches sont les meilleurs fans du pays. A l'inverse, le terrain des Liégeois est le moins apprécié, c'est Anderlecht qui peut s'enorgueillir de disposer de la meilleure pelouse.

Les joueurs les plus sous-estimés et les plus surestimés évoluent dans la même équipe : il s'agit d'Olivier Deschacht (52 voix) et Dennis Praet (38 voix).

Coïncidence, en 2009 c'est également un jeune Soulier d'Or sortant qui avait été élu joueur le plus surestimé : un certain Axel Witsel.

Six ans après l'enquête précédente, Sport/Foot Magazine a estimé qu'il était temps d'effectuer un nouveau sondage auprès des joueurs de D1. La participation à cette enquête était facultative, mais l'anonymat était garanti. 75% des clubs ont accepté de collaborer. Le Club Bruges, Courtrai, Zulte Waregem et Genk ont refusé, sous prétexte qu'ils n'avaient pas reçu l'accord de la Pro League.Chez les 12 autres représentants de l'élite, les joueurs ont répondu massivement. Au total, 246 formulaires remplis nous sont parvenus, ce qui représente une moyenne de 20 joueurs par club participant. Les bulletins d'Anderlecht ont été les plus nombreux (31), devant Malines (27), Gand (25), le Lierse (23), Westerlo (21), Ostende (20), Lokeren (20), Waasland-Beveren (19), Mouscron-Péruwelz (17), le Cercle Bruges (16), Charleroi (14) et le Standard (13).Vous pourrez découvrir l'ensemble des résultats dans votre Sport/Foot Magazine de cette semaine mais voici déjà quelques conclusions.Pauvre arbitrageLorsqu'on leur demande avec quel autre coach de notre compétition ils aimeraient travailler, ce sont les entraîneurs du top 3 recueillent la majorité des suffrages : Michel Preud'homme (39,8%), Besnik Hasi (20,3%) et Hein Vanhaezebrouck (19,8%). Il y a 6 ans, Preud'homme se classait deuxième derrière Laszlo Bölöni et devant Jan Ceulemans.Sébastien Delferière (30,1%) est le meilleur arbitre sur les terrains belges d'après notre enquête. Il arrive largement en tête devant Joeri Vande Velde (10,6%). Cependant, tous les joueurs professionnels sont mécontents du niveau global des arbitres dans notre ligue. 70% l'évaluent de médiocre à mauvais.L'homosexualité reste tabouParmi les sujets délicats abordés (corruption, dopage, homosexualité), l'homosexualité dans le football reste un sujet épineux. 63,8% des joueurs professionnels interrogés conviennent que cela reste tabou tandis que seuls 24,4% estiment que c'est "plus ou moins accepté". Cinq joueurs disent néanmoins connaître un collègue homosexuel en division 1.Stade, supporters et adversairesLe stade le plus agréable est la Ghelamco Arena de Gand. A l'inverse, il ne fait pas bon se rendre à Ostende. Les supporters du Standard font toujours leur effet, 32,9% des joueurs estiment que les partisans des Rouches sont les meilleurs fans du pays. A l'inverse, le terrain des Liégeois est le moins apprécié, c'est Anderlecht qui peut s'enorgueillir de disposer de la meilleure pelouse. Les joueurs les plus sous-estimés et les plus surestimés évoluent dans la même équipe : il s'agit d'Olivier Deschacht (52 voix) et Dennis Praet (38 voix). Coïncidence, en 2009 c'est également un jeune Soulier d'Or sortant qui avait été élu joueur le plus surestimé : un certain Axel Witsel.