"Les résultats ont été meilleurs que nous ne l'espérions et ont été un peu un bonus pour nous. C'est une confirmation que nous sommes sur la bonne voie", a déclaré l'entraîneur national Niels Thijssen sur le site de la Fédération internationale de hockey (FIH). La Belgique (FIH 13) a débuté le tournoi par une défaite 2-0 fin janvier en Argentine (FIH 4). Quelques jours plus tard, elle s'est imposée 0-1 en Nouvelle-Zélande (FIH 6) et 1-2 en Australie (FIH 3). Pour l'instant, les Belges occupent la troisième place au classement. Les Etats-Unis (FIH 12) ont déjà disputé quatre matchs, mais n'ont obtenu qu'un point en Argentine (2-2). Ont suivi ensuite les défaites contre les Pays-Bas (FIH 1, 0-5), l'Australie (2-1) et la Nouvelle-Zélande (3-1). Avec la Grande-Bretagne, l'équipe des États-Unis est la seule (sur neuf participants) qui n'a pas encore gagné. Néanmoins, Niels Thijssen est sur ses gardes. "Les USA sont un pays qui a connu un certain nombre de changements ces derniers mois/années. Mais leur style de jeu et leurs points forts n'ont pas changé", souligne l'entraîneur des Red Panthers. "Janneke (Schopman, l'entraîneur néerlandais des Américaines, ndlr) les rend meilleurs à chaque match. C'est leur premier match ici à Spooky Nook, dans leur propre environnement et fuseau horaire. Cela leur donne clairement un avantage. Nous allons essayer de jouer notre propre jeu et de livrer notre meilleur match possible. Face à cette équipe américaine dans sa forme actuelle, ce sera certainement une tâche difficile." (Belga)