"On était vraiment dans notre cocon en Inde. On sentait bien un engouement à distance mais en arrivant à Bruxelles, on est escorté par la police sur l'autoroute, on va au Palais, il y a des journalistes partout, c'est bizarre mais juste trop bien", s'est exclamé Charlier, qui a avoué avoir bien fêté le titre mondial avec ses coéquipiers. "C'est vraiment un grand sentiment de fierté qui habite le groupe, celui du travail accompli." Avant d'arriver à l'Hôtel de Ville, les Red Lions ont été reçus mardi vers 10h au Domaine royal de Laeken par le roi Philippe et la reine Mathilde. "Ils nous ont félicités un par un, nous posant quelques questions sur notre tournoi", a expliqué Sébastien Dockier, autre avant-centre. "A force de prendre des photos avec le trophée, il s'est cassé à l'aéroport", ont rigolé de concert Antoine Kina et Alexander Hendrickx, accusant en souriant Victor Wegnez. "Les jeunes d'aujourd'hui", ont-ils plaisanté dans un grand éclat de rire. En effet, le trophée présentait un stick en son sommet mais n'y figure plus. Gauthier Boccard a lui tenu à souligner l'initiative de la Ville de Bruxelles. "C'est vraiment très sympa de voir nos supporters tous ici sur la Grand-Place", s'est réjoui le défenseur du Watducks. "Je pense que nous allons réaliser notre exploit dans les prochains jours." Shane McLeod, entraîneur et pierre angulaire du succès belge, est pour sa part très "content de rentrer à la maison". "C'est évidemment encore mieux en étant champions du monde et N.1 mondial", a souri le T1 néo-zélandais. (Belga)

"On était vraiment dans notre cocon en Inde. On sentait bien un engouement à distance mais en arrivant à Bruxelles, on est escorté par la police sur l'autoroute, on va au Palais, il y a des journalistes partout, c'est bizarre mais juste trop bien", s'est exclamé Charlier, qui a avoué avoir bien fêté le titre mondial avec ses coéquipiers. "C'est vraiment un grand sentiment de fierté qui habite le groupe, celui du travail accompli." Avant d'arriver à l'Hôtel de Ville, les Red Lions ont été reçus mardi vers 10h au Domaine royal de Laeken par le roi Philippe et la reine Mathilde. "Ils nous ont félicités un par un, nous posant quelques questions sur notre tournoi", a expliqué Sébastien Dockier, autre avant-centre. "A force de prendre des photos avec le trophée, il s'est cassé à l'aéroport", ont rigolé de concert Antoine Kina et Alexander Hendrickx, accusant en souriant Victor Wegnez. "Les jeunes d'aujourd'hui", ont-ils plaisanté dans un grand éclat de rire. En effet, le trophée présentait un stick en son sommet mais n'y figure plus. Gauthier Boccard a lui tenu à souligner l'initiative de la Ville de Bruxelles. "C'est vraiment très sympa de voir nos supporters tous ici sur la Grand-Place", s'est réjoui le défenseur du Watducks. "Je pense que nous allons réaliser notre exploit dans les prochains jours." Shane McLeod, entraîneur et pierre angulaire du succès belge, est pour sa part très "content de rentrer à la maison". "C'est évidemment encore mieux en étant champions du monde et N.1 mondial", a souri le T1 néo-zélandais. (Belga)