Sans Simond Gougnard, Sébastien Dockier et Cédric Charlier, tous trois légèrement blessés, ainsi que privé d'Arthur De Sloover, malade, les Red Lions, classés au 3e rang mondial, ont bien équilibré les échanges durant le premier quart-temps. Hormis un penalty corner des Néerlandais, bien stoppé par Vincent Vanasch, les deux gardiens n'eurent pas encore l'occasion d'intervenir. Cela changea durant la période suivante. D'abord dans les clan batave, où Tom Boon convertit un penalty stroke obtenu après une belle combinaison entre Florent Van Aubel et Tanguy Cosyns arrêtée fautivement par la défense adverse (18e). Une courte période de déconcentration des Belges s'en suivit. Ils encaissèrent deux buts consécutifs de Billy Baker (20e) et Valentin Verga (22e). Le premier pc belge ne donna rien, mais sur l'action suivante, Boon adressa une longue balle que Nicolas De Kerpel réussit à dévier dans le but de Pirmin Blaak (27e/2-2). Le rythme, qui n'avait rien d'amical, augmenta encore en deuxième mi-temps, tout comme le pluie qui redoubla d'intensité. Grâce à leur capitaine Thomas Briels (44e), les Lions reprirent l'avance en fin de troisième quart contre des adversaires invaincus sur leur derniers matchs de préparation et que la Belgique pourrait bien retrouver en demi-finale du prochain Mondial. Les Oranje prouvèrent ainsi leur efficacité offensive renversant la situation en fin de partie. (Belga)

Sans Simond Gougnard, Sébastien Dockier et Cédric Charlier, tous trois légèrement blessés, ainsi que privé d'Arthur De Sloover, malade, les Red Lions, classés au 3e rang mondial, ont bien équilibré les échanges durant le premier quart-temps. Hormis un penalty corner des Néerlandais, bien stoppé par Vincent Vanasch, les deux gardiens n'eurent pas encore l'occasion d'intervenir. Cela changea durant la période suivante. D'abord dans les clan batave, où Tom Boon convertit un penalty stroke obtenu après une belle combinaison entre Florent Van Aubel et Tanguy Cosyns arrêtée fautivement par la défense adverse (18e). Une courte période de déconcentration des Belges s'en suivit. Ils encaissèrent deux buts consécutifs de Billy Baker (20e) et Valentin Verga (22e). Le premier pc belge ne donna rien, mais sur l'action suivante, Boon adressa une longue balle que Nicolas De Kerpel réussit à dévier dans le but de Pirmin Blaak (27e/2-2). Le rythme, qui n'avait rien d'amical, augmenta encore en deuxième mi-temps, tout comme le pluie qui redoubla d'intensité. Grâce à leur capitaine Thomas Briels (44e), les Lions reprirent l'avance en fin de troisième quart contre des adversaires invaincus sur leur derniers matchs de préparation et que la Belgique pourrait bien retrouver en demi-finale du prochain Mondial. Les Oranje prouvèrent ainsi leur efficacité offensive renversant la situation en fin de partie. (Belga)