Près de trois mois après leur première partie de campagne, plutôt bien réussie avec 9 points en 4 matchs en déplacement, les Belges reprennent du collier dans cette première édition de la Pro League lors d'un match complètement isolé dans le calendrier. Une conséquence du forfait général dans la compétition infligé par la fédération internationale (FIH) au Pakistan, que la Belgique devait accueillir dimanche dernier après le Belgique-Chine des Red Panthers. Placé juste entre la fin de la phase classique du championnat national et les play-offs, ce duel retour donnera l'occasion aux joueurs belges de se racheter du partage 2-2 concédé sur le fil en ouverture mi-janvier à Valence. L'Espagne, menée 0-2 à 6 minutes du terme, était revenue du diable Vauvert pour arracher dans les dernières secondes le droit de disputer une séance de shoot-outs, où elle avait privé la Belgique du point de bonus. La suite de la tournée des champions du monde fut plus convaincante avec un succès probant en Argentine (2-4), un nouveau nul en Nouvelle-Zélande (4-4) mais avec cette fois une unité supplémentaire acquise aux shoot-outs, et surtout une première historique pour la fin de son périple océanique: une victoire 1-4 face à l'Australie sur ses terres. L'Espagne ne s'est quant à elle pas encore imposée. Au cours de leurs sept premiers matchs, les joueurs de Frédéric Soyez se sont fait une spécialité des 'remontadas' en fin de partie, réalisant quatre nuls et décrochant à chaque fois un point supplémentaire de bonus lors des shoot-outs. Ils sont également passés très près du partage lors de leurs trois défaites, n'étant battus que d'un but face à la Grande-Bretagne (5-6), en Australie (2-1) et en Argentine (2-1). Le classement est actuellement dominé par l'Australie, avec 16 points après 7 rencontres, devant la Grande-Bretagne et la Belgique (9 pts en 4 matchs). L'Espagne est 7e, avec 8 unités. Mercredi, McLeod pourra compter sur le retour d'Emmanuel Stockbroekx, mais épargnera plusieurs Lions engagés le week-end prochain dans la phase finale de l'Euro Hockey League à Eindhoven (P-B), comme son capitaine Thomas Briels avec le club néerlandais d'Oranje-Rood ou John-John Dohmen avec le Waterloo Ducks. Tanguy Cosyns, qui était repris dans la sélection originale, s'est légèrement blessé aux muscles ischio-jambiers dimanche avec HGC en 'Hoofdklasse' et sera remplacé par Florent Van Aubel. Simon Gougnard, qui s'était accordé une pause en début d'année pour lancer sa carrière professionnelle, a repris avec le groupe il y a deux semaines mais ne sera aligné que lors du 6e et prochain match des Belges, le 19 mai en Grande-Bretagne. Toujours à Uccle Sport mais deux heures avant leurs homologues masculins, les Red Panthers (FIH-13) affronteront dès 18h30 les Etats-Unis (FIH-12) pour leur 6e rencontre de la Pro League féminine. Après leur large sucès 4-1 dimanche contre la Chine (FIH-10), les vice-championnes d'Europe en titre, 3èmes au classement de la compétition, tenteront d'encore améliorer leur pourcentage de victoires (3) dans un duel retour contre les Américaines. Fin mars, les Belges avaient partagé l'enjeu 1-1 lors du match aller à Lancaster, laissant échapper le point de bonus lors de la séance de shoot-outs. (Belga)

Près de trois mois après leur première partie de campagne, plutôt bien réussie avec 9 points en 4 matchs en déplacement, les Belges reprennent du collier dans cette première édition de la Pro League lors d'un match complètement isolé dans le calendrier. Une conséquence du forfait général dans la compétition infligé par la fédération internationale (FIH) au Pakistan, que la Belgique devait accueillir dimanche dernier après le Belgique-Chine des Red Panthers. Placé juste entre la fin de la phase classique du championnat national et les play-offs, ce duel retour donnera l'occasion aux joueurs belges de se racheter du partage 2-2 concédé sur le fil en ouverture mi-janvier à Valence. L'Espagne, menée 0-2 à 6 minutes du terme, était revenue du diable Vauvert pour arracher dans les dernières secondes le droit de disputer une séance de shoot-outs, où elle avait privé la Belgique du point de bonus. La suite de la tournée des champions du monde fut plus convaincante avec un succès probant en Argentine (2-4), un nouveau nul en Nouvelle-Zélande (4-4) mais avec cette fois une unité supplémentaire acquise aux shoot-outs, et surtout une première historique pour la fin de son périple océanique: une victoire 1-4 face à l'Australie sur ses terres. L'Espagne ne s'est quant à elle pas encore imposée. Au cours de leurs sept premiers matchs, les joueurs de Frédéric Soyez se sont fait une spécialité des 'remontadas' en fin de partie, réalisant quatre nuls et décrochant à chaque fois un point supplémentaire de bonus lors des shoot-outs. Ils sont également passés très près du partage lors de leurs trois défaites, n'étant battus que d'un but face à la Grande-Bretagne (5-6), en Australie (2-1) et en Argentine (2-1). Le classement est actuellement dominé par l'Australie, avec 16 points après 7 rencontres, devant la Grande-Bretagne et la Belgique (9 pts en 4 matchs). L'Espagne est 7e, avec 8 unités. Mercredi, McLeod pourra compter sur le retour d'Emmanuel Stockbroekx, mais épargnera plusieurs Lions engagés le week-end prochain dans la phase finale de l'Euro Hockey League à Eindhoven (P-B), comme son capitaine Thomas Briels avec le club néerlandais d'Oranje-Rood ou John-John Dohmen avec le Waterloo Ducks. Tanguy Cosyns, qui était repris dans la sélection originale, s'est légèrement blessé aux muscles ischio-jambiers dimanche avec HGC en 'Hoofdklasse' et sera remplacé par Florent Van Aubel. Simon Gougnard, qui s'était accordé une pause en début d'année pour lancer sa carrière professionnelle, a repris avec le groupe il y a deux semaines mais ne sera aligné que lors du 6e et prochain match des Belges, le 19 mai en Grande-Bretagne. Toujours à Uccle Sport mais deux heures avant leurs homologues masculins, les Red Panthers (FIH-13) affronteront dès 18h30 les Etats-Unis (FIH-12) pour leur 6e rencontre de la Pro League féminine. Après leur large sucès 4-1 dimanche contre la Chine (FIH-10), les vice-championnes d'Europe en titre, 3èmes au classement de la compétition, tenteront d'encore améliorer leur pourcentage de victoires (3) dans un duel retour contre les Américaines. Fin mars, les Belges avaient partagé l'enjeu 1-1 lors du match aller à Lancaster, laissant échapper le point de bonus lors de la séance de shoot-outs. (Belga)