Serneels a retenu 17 Red Flames et compte également 13 "hauts potentiels" dans son groupe. Ces talents, nés entre 1997 et 2000, ont été autorisés à s'entraîner avec les Flames depuis la saison dernière. "Nous voulons continuer à assurer l'afflux des 'hauts potentiels'. Par conséquent, elles resteront avec le groupe pendant toute la durée du stage. Nous effectuerons la sélection pour le match d'entraînement contre France B à partir de ces deux groupes", a expliqué le sélectionneur national Ives Serneels. Pour la première fois depuis longtemps, Aline Zeler n'est pas dans la sélection. Le détentrice du record de sélections internationales a quitté les Red Flames la semaine dernière. "Elle est la seule qui est partie", dit Serneels. "Les Red Flames qui ne font pas partie de la sélection pour le stage de novembre restent importantes pour nous." Elles se rassembleront le mardi 6 novembre à Nieuport. La préparation se poursuivra au Centre de Football Belge de Tubize, avec notamment un match d'entraînement non officiel contre l'équipe de France B, le dimanche 11 novembre. Le stage prendra fin le 13 novembre. L'URBSFA (fédération belge de football) a également annoncé que le programme 2019 commençait à prendre forme. Fin janvier, les Flames suivront un stage d'entraînement au Pinatar en Espagne, où un match amical international contre l'Irlande sera disputé. Les filles de Serneels participeront ensuite à nouveau à la Cyprus Cup, du 25 février au 7 mars. (Belga)

Serneels a retenu 17 Red Flames et compte également 13 "hauts potentiels" dans son groupe. Ces talents, nés entre 1997 et 2000, ont été autorisés à s'entraîner avec les Flames depuis la saison dernière. "Nous voulons continuer à assurer l'afflux des 'hauts potentiels'. Par conséquent, elles resteront avec le groupe pendant toute la durée du stage. Nous effectuerons la sélection pour le match d'entraînement contre France B à partir de ces deux groupes", a expliqué le sélectionneur national Ives Serneels. Pour la première fois depuis longtemps, Aline Zeler n'est pas dans la sélection. Le détentrice du record de sélections internationales a quitté les Red Flames la semaine dernière. "Elle est la seule qui est partie", dit Serneels. "Les Red Flames qui ne font pas partie de la sélection pour le stage de novembre restent importantes pour nous." Elles se rassembleront le mardi 6 novembre à Nieuport. La préparation se poursuivra au Centre de Football Belge de Tubize, avec notamment un match d'entraînement non officiel contre l'équipe de France B, le dimanche 11 novembre. Le stage prendra fin le 13 novembre. L'URBSFA (fédération belge de football) a également annoncé que le programme 2019 commençait à prendre forme. Fin janvier, les Flames suivront un stage d'entraînement au Pinatar en Espagne, où un match amical international contre l'Irlande sera disputé. Les filles de Serneels participeront ensuite à nouveau à la Cyprus Cup, du 25 février au 7 mars. (Belga)