Pour l'Euro, l'UEFA, l'instance du football européen, n'a pas obligé des tests covid pour les équipes. Une joueuse doit seulement passer un test si elle ressent des symptômes. Cependant, il existe des lignes directrices pour toutes les sélections. La prudence est donc de mise dans les contacts et les personnes dont le test est positif doivent s'isoler. Depuis le début du tournoi, quatre joueuses ont été testées positives: l'Anglaise Lotte Wuben-Moy, la Néerlandaise Jackie Groenen, l'Allemande Lea Schüller et l'Italienne Valentina Cernoia. Les joueuses pourront réintégrer leur sélection dans quelques jours à condition de présenter des tests négatifs. L'équipe suisse a elle connu 19 cas de gastro-entérite. Huit joueuses et onze membres du staff avaient été placés à l'isolement après avoir connu, depuis dimanche, des symptômes gastro-intestinaux, obligeant l'encadrement à annuler sa séance d'entraînement de lundi. Mais les joueuses touchées sont "en voie de guérison", a indiqué mardi la fédération helvète, confirmant le maintien de ses activités médias à la veille du choc contre la Suède à l'Euro. "Il n'y a aucune obligation de tester de la part de l'UEFA. Il est simplement demandé de faire attention avec les contacts et de les limiter un maximum", a précisé Kris Vanderlinden, le docteur des Red Flames. Les joueuses devront donc uniquement se faire tester en cas de symptôme. "Cela peut être une toux, un léger rhume, un peu de fièvre. Nous avons déjà testé quelqu'un, mais le test était négatif", a ajouté Vanderlinden. Lundi, les Red Flames ont reçu la visite de leur famille mais aucun test n'a été prévu. "Nous pensons cependant à le faire pour la prochaine fois", a conclu Vanderlinden. (Belga)

Pour l'Euro, l'UEFA, l'instance du football européen, n'a pas obligé des tests covid pour les équipes. Une joueuse doit seulement passer un test si elle ressent des symptômes. Cependant, il existe des lignes directrices pour toutes les sélections. La prudence est donc de mise dans les contacts et les personnes dont le test est positif doivent s'isoler. Depuis le début du tournoi, quatre joueuses ont été testées positives: l'Anglaise Lotte Wuben-Moy, la Néerlandaise Jackie Groenen, l'Allemande Lea Schüller et l'Italienne Valentina Cernoia. Les joueuses pourront réintégrer leur sélection dans quelques jours à condition de présenter des tests négatifs. L'équipe suisse a elle connu 19 cas de gastro-entérite. Huit joueuses et onze membres du staff avaient été placés à l'isolement après avoir connu, depuis dimanche, des symptômes gastro-intestinaux, obligeant l'encadrement à annuler sa séance d'entraînement de lundi. Mais les joueuses touchées sont "en voie de guérison", a indiqué mardi la fédération helvète, confirmant le maintien de ses activités médias à la veille du choc contre la Suède à l'Euro. "Il n'y a aucune obligation de tester de la part de l'UEFA. Il est simplement demandé de faire attention avec les contacts et de les limiter un maximum", a précisé Kris Vanderlinden, le docteur des Red Flames. Les joueuses devront donc uniquement se faire tester en cas de symptôme. "Cela peut être une toux, un léger rhume, un peu de fièvre. Nous avons déjà testé quelqu'un, mais le test était négatif", a ajouté Vanderlinden. Lundi, les Red Flames ont reçu la visite de leur famille mais aucun test n'a été prévu. "Nous pensons cependant à le faire pour la prochaine fois", a conclu Vanderlinden. (Belga)