Les quatre meilleures équipes classées deuxièmes parmi les six groupes de qualifications se retrouveront au mois d'octobre en barrages (aller-retour). Le tirage au sort de ces barrages est prévu vendredi à Nyon, en Suisse. Les deux vainqueurs se disputeront en novembre, par aller-retour, la dernière place européenne en vue de la Coupe du monde en France (7 juin-7 juillet). Devant 3000 supporters accourus malgré l'heure inhabituelle du coup d'envoi (17h), les Red Flames ont réalisé un excellent début de match. Après six minutes seulement, Davinia Vanmechelen a surgi dans le dos de l'arrière latérale droit italienne pour ouvir le score d'une déviation au deuxième poteau. Vanmechelen s'est même offerte un doublé à la 35e en se glissant une nouvelle fois dans le dos de son adversaire pour signer un but quasiment identique. L'Italie avait entre-temps égalisé via un penalty provoqué par Davina Philtjens et converti par Cristiana Girelli qui a pris Nicky Evrard à contre-pied (31e). Après un repos bien mérité, la Belgique a regagné la pelouse pour défendre son avance. L'équipe d'Yves Serneels a bien contenu des Italiennes peu inspirées. Le sélectionneur belge a d'ailleurs fait monter au jeu Maud Coutereels pour renforcer une défense orpheline de Heleen Jaques. Le seul frisson pour les Flames arrivera dans la dernière minute du temps réglementaire mais la Belgique se sauvera grâce à un arrêt déterminant d'Evrard, la deuxième gardienne de l'équipe belge promue titulaire à la suite de l'absence de Justien Odeurs, toujours convalescente. (Belga)

Les quatre meilleures équipes classées deuxièmes parmi les six groupes de qualifications se retrouveront au mois d'octobre en barrages (aller-retour). Le tirage au sort de ces barrages est prévu vendredi à Nyon, en Suisse. Les deux vainqueurs se disputeront en novembre, par aller-retour, la dernière place européenne en vue de la Coupe du monde en France (7 juin-7 juillet). Devant 3000 supporters accourus malgré l'heure inhabituelle du coup d'envoi (17h), les Red Flames ont réalisé un excellent début de match. Après six minutes seulement, Davinia Vanmechelen a surgi dans le dos de l'arrière latérale droit italienne pour ouvir le score d'une déviation au deuxième poteau. Vanmechelen s'est même offerte un doublé à la 35e en se glissant une nouvelle fois dans le dos de son adversaire pour signer un but quasiment identique. L'Italie avait entre-temps égalisé via un penalty provoqué par Davina Philtjens et converti par Cristiana Girelli qui a pris Nicky Evrard à contre-pied (31e). Après un repos bien mérité, la Belgique a regagné la pelouse pour défendre son avance. L'équipe d'Yves Serneels a bien contenu des Italiennes peu inspirées. Le sélectionneur belge a d'ailleurs fait monter au jeu Maud Coutereels pour renforcer une défense orpheline de Heleen Jaques. Le seul frisson pour les Flames arrivera dans la dernière minute du temps réglementaire mais la Belgique se sauvera grâce à un arrêt déterminant d'Evrard, la deuxième gardienne de l'équipe belge promue titulaire à la suite de l'absence de Justien Odeurs, toujours convalescente. (Belga)