Les Canadiens, 11èmes mondiaux, se sont qualifiés pour le Mondial en terminant à la 5e place de la demi-finale de World League, en juin 2017 à Londres, après leur succès 3-2 en match de classement face à l'Inde, le deuxième adversaire de la Belgique à Bhubaneswar. Les joueurs de Paul Bundy refont leur apparition dans le Mondial après avoir manqué la précédente édition, à La Haye (2014). Quatre ans auparavant, à New Delhi, ils s'étaient classés au 11e et avant dernier rang de la compétition. "Je suis vraiment heureux de rencontrer la Belgique, finaliste olympique, en premier match de ce tournoi", a déclaré Bundy. "Je pense que nous parvenons à développer notre meilleure hockey lorsque nous jouons contre les meilleures équipes du monde", a-t-il expliqué, ajoutant que ce genre d'entame de compétition difficile et rythmé aidera ses joueurs à trouver le bon état d'esprit pour la suite du tournoi. La Belgique, 3e mondiale, ne s'est jamais inclinée face aux Red Caribous en compétition officielle. Leurs dernières confrontations directes du siècle notent de confortables succès. Que ce soit lors de la finale de World League en 2015 (7-2), en phase de qualification pour la World League à Paris en 2013 (5-2), en Challenge 1 à Johannesburg en 2011 (4-0) et à Salta en 2009 (2-0) ou encore lors du match de classement pour la 9e place des JO de Pékin (3-0) en 2008. Il faut remonter au tournoi de qualification olympique de 2004 à Madrid pour observer un partage (2-2). Plusieurs vétérans composent le noyau des Nord-Américains, comme le capitaine Scott Tupper (31 ans), ancien joueur du Racing de Bruxelles, le gardien David Carter (37), ou encore les médians Richard Hildreth (34) et Mark Pearson (31). Ils peuvent également compter sur la technique de leur attaquant Keegan Pereira (27), qui porte actuellement les couleurs de Mulheim et a évolué au Wellington durant la saison 2014-2015. Les milieux de terrain James Wallace, à peine 19 ans et 15 sélections, et Balraj Panesar (22), ainsi que le défenseur Brandon Pereira (22) représentent quant à eux la nouvelle génération qui risque toutefois d'être un peu 'courte' face aux vice-champions olympiques. Lors de leur dernier tournoi d'importance, les Caribous se sont classés à la 8e place des derniers Commonwealth Games, mi-avril à Gold Coast (Aus), battus 3-1 par le Pakistan en match de classement. Selon toute logique, les troupes de Paul Bundy devraient disputer avec l'Afrique du Sud (FIH-15) la 3e place du groupe C, derrière l'Inde et la Belgique, leur donnant accès au barrage contre l'équipe classée 2e du groupe D. (Belga)

Les Canadiens, 11èmes mondiaux, se sont qualifiés pour le Mondial en terminant à la 5e place de la demi-finale de World League, en juin 2017 à Londres, après leur succès 3-2 en match de classement face à l'Inde, le deuxième adversaire de la Belgique à Bhubaneswar. Les joueurs de Paul Bundy refont leur apparition dans le Mondial après avoir manqué la précédente édition, à La Haye (2014). Quatre ans auparavant, à New Delhi, ils s'étaient classés au 11e et avant dernier rang de la compétition. "Je suis vraiment heureux de rencontrer la Belgique, finaliste olympique, en premier match de ce tournoi", a déclaré Bundy. "Je pense que nous parvenons à développer notre meilleure hockey lorsque nous jouons contre les meilleures équipes du monde", a-t-il expliqué, ajoutant que ce genre d'entame de compétition difficile et rythmé aidera ses joueurs à trouver le bon état d'esprit pour la suite du tournoi. La Belgique, 3e mondiale, ne s'est jamais inclinée face aux Red Caribous en compétition officielle. Leurs dernières confrontations directes du siècle notent de confortables succès. Que ce soit lors de la finale de World League en 2015 (7-2), en phase de qualification pour la World League à Paris en 2013 (5-2), en Challenge 1 à Johannesburg en 2011 (4-0) et à Salta en 2009 (2-0) ou encore lors du match de classement pour la 9e place des JO de Pékin (3-0) en 2008. Il faut remonter au tournoi de qualification olympique de 2004 à Madrid pour observer un partage (2-2). Plusieurs vétérans composent le noyau des Nord-Américains, comme le capitaine Scott Tupper (31 ans), ancien joueur du Racing de Bruxelles, le gardien David Carter (37), ou encore les médians Richard Hildreth (34) et Mark Pearson (31). Ils peuvent également compter sur la technique de leur attaquant Keegan Pereira (27), qui porte actuellement les couleurs de Mulheim et a évolué au Wellington durant la saison 2014-2015. Les milieux de terrain James Wallace, à peine 19 ans et 15 sélections, et Balraj Panesar (22), ainsi que le défenseur Brandon Pereira (22) représentent quant à eux la nouvelle génération qui risque toutefois d'être un peu 'courte' face aux vice-champions olympiques. Lors de leur dernier tournoi d'importance, les Caribous se sont classés à la 8e place des derniers Commonwealth Games, mi-avril à Gold Coast (Aus), battus 3-1 par le Pakistan en match de classement. Selon toute logique, les troupes de Paul Bundy devraient disputer avec l'Afrique du Sud (FIH-15) la 3e place du groupe C, derrière l'Inde et la Belgique, leur donnant accès au barrage contre l'équipe classée 2e du groupe D. (Belga)