En difficulté financière, le Standard a dû se renforcer à moindre prix pendant ce mercato d'hiver. Cela n'a pas empêché les Rouches de transférer quatre nouveaux joueurs pour répondre aux besoins de Luka Elsner. Le bilan comptable des Liégeois est bon depuis la reprise avec un 5/9 malgré des duels contre Anderlecht et le FC Bruges. La qualité du jeu n'a pas toujours été au rendez-vous, mais c'est un moindre mal dans une période où les points à engranger sont plus importants que le football champagne. Trois des quatres recrues arrivées peuvent même être créditées d'un excellent bulletin.
...

En difficulté financière, le Standard a dû se renforcer à moindre prix pendant ce mercato d'hiver. Cela n'a pas empêché les Rouches de transférer quatre nouveaux joueurs pour répondre aux besoins de Luka Elsner. Le bilan comptable des Liégeois est bon depuis la reprise avec un 5/9 malgré des duels contre Anderlecht et le FC Bruges. La qualité du jeu n'a pas toujours été au rendez-vous, mais c'est un moindre mal dans une période où les points à engranger sont plus importants que le football champagne. Trois des quatres recrues arrivées peuvent même être créditées d'un excellent bulletin. A commencer par Renaud Emond. On connaissait les qualités du Virtonais mais après autant de temps passé sur le côté à Nantes, on pouvait se demander quel allait être son apport direct. Réponse: deux buts en 213 minutes, soit déjà autant que Joao Klauss en 20 matches et Jackson Muleka en 18. En défense Gilles Dewaele a disputé les 270 minutes possibles, apportant plus de rigueur défensive qu'Hugo Siquet et forcément un peu moins offensivement. L'ancien Courtraisien connait forcément bien les demandes d'Elsner qu'il a eu comme T1 au stade des Eperons d'or, ça aide. On se demandait aussi si Mathieu Cafaro allait pouvoir apporter d'autres solutions dans le jeu offensif. Le bilan du Français venu du Stade Reims est plutôt encourageant avec 232 minutes et un but contre le FC Bruges. Positif au covid, Joachim Van Damme n'a toujours pas porté la liquette rouche. Bruno Venanzi voulait apporter du caractère flamand dans son équipe en engageant le Malinois, pourtant pas toujours réputé pour son sérieux. Le président des Mosans devra donc encore un peu attendre avant de voir à l'oeuvre Van Damme.Tajon Buchanan avait conclu son transfert vers la Venise du Nord cet été mais n'a débarqué que cet hiver après la fin de la saison deMLS où il évoluait sous les couleurs de New England. Le Canada peut devenir l'un des nouveaux pays hype pour les recruteurs depuis les éclosions d'Alphonso Davies (Bayern Munich) et de Jonathan David (Lille et révélé à La Gantoise). Mais il ne faut pas réduire le natif de Brompton dans l'Ontario à un joueur surfant sur une vague éphémère. Il était en tout cas titulaire contre Saint-Trond lors du premier match de la reprise gagné 3-0 par les Blauw en Zwart. Une prestation sans reflet qui lui a valu de commencer sur le banc à Sclessin. Buchanan n'a pas mal pris la chose puisqu'il a offert un but à Bas Dost sur le deuxième but du Néerlandais quelques minutes après sa montée. Avec un assist en 134 minutes, le bilan de l'ailier canadien est satisfaisant (il faudra désormais attendre son retour de sélection pour le revoir à l'oeuvre) mais au regard de son prix d'achat, les exigences seront aussi plus élevées.C'est clairement le nom le plus ronflant du mercato à poser ses valises en Pro League. Avec des passages au Borussia Dortmund et à Manchester United, l'homme aux 97 sélections avec le Japon, Shinji Kagawa est attendu avec l'espoir de le voir devenir l'une des attractions de notre compétition. Même si, avec les précédentes expériences passées, on ne doit pas non plus s'emballer plus que ça avec celui qui est arrivé libre au Stayen après avoir rompu son contrat avec le PAOK Salonique. Kagawa vient seulement de réussir ses tests médicaux près de deux semaines après son arrivée. On espère le voir à l'oeuvre ce week-end.Du côté des autres recrues, les Trudonnaires ont pu rapidement voir à l'oeuvre l'Italien Alessandro Russo, prêté par Sassuolo, et qui devra remplacer Daniel Schmidt retourné au Japon pour des contraintes internationales. Titulaire dès son arrivée contre l'Antwerp, il peut être crédité d'une bonne première puisqu'il n'a encaissé qu'un seul goal contre le 3e du championnat, ce qui a permis à ses nouvelles couleurs de ramener un point de ce déplacement au Bosuil. Dur, dur de remplacer Shamar Nicholson à Charleroi. Le Jamaïcain, que Mehdi Bayat avait tenu à garder cet été, a beaucoup porté l'attaque zébrée pendant le premier tour. Son départ pour le Spartak Moscou à la fin de l'année laisse évidemment un grand vide que les dirigeants carolos espèrent combler avec deux joueurs. L'un dans une optique de long terme avec Nauris Petkevicius qui doit encore digérer la différence de rythme entre la modeste compétition lituanienne et la Belge. Absent du noyau contre l'Antwerp, il a eu droit à 17 minutes de jeu contre La Gantoise avant de rester sur le banc tout le match contre Courtrai. Tout le monde ne s'appelle pas Edgaras Jankauskas pour ceux qui s'en souviennent. Mais à l'époque, l'ancien attaquant de Bruges venait du Torpedo Moscou au sein d'une compétition russe plus relevée que celle de la Lituanie.Pour faire le job de buteur en attendant que Petkevicius trouve ses marques dans son nouvel environnement, Vakoun Bayo a été prêté par La Gantoise. L'Ivoirien doit se relancer dans le Hainaut après avoir déçu lors de ses six premiers mois décevant à la Ghelamco Arena où Hein Vanhaezebrouck attendait plus d'un joueur venu du Celtic Glasgow et ayant coûté 1,6 millions d'euros. Il a marqué pour la première fois contre Courtrai ce mercredi. Contre l'Antwerp, il avait aussi joué l'intégralité du match, restant, pour des raisons contractuelles, en dehors de l'effectif pour la réception de Buffalos.Le dernier prêt se trouve dans les buts avec Bingourou Kamara. La doublure de Matz Sels à Strasbourg a joué les trois matches vu l'absence d'Hervé Koffi, parti à la CAN. Il a pour l'instant pris quatre buts, mais n'en a pas vraiment un sur la conscience. S'il est globalement convaincant, on sent qu'il est forcément un peu moins fort que le Burkinabé défendant habituellement les filets des Zèbres.Le Japonais Tsuyoshi Watanabe était la seule recrue hivernale présente dans le onze des Kerels sur la pelouse de Charleroi. Il était resté sur le banc contre Eupen après avoir disputé les 90 minutes contre La Gantoise, écopant d'une carte jaune au passage. Ses apparitions coïncident avec deux partages contre des adversaires sur le papier plus costauds que Courtrai, même s'il est aussi impliqué dans une défense ayant pris trois goals lors de ces matches. Nayel Mehssatou et surtout Bryan Reynolds, qu'on citait en début de mercato au FC Bruges et surtout à Anderlecht, n'ont pas encore pu disputer leurs premières minutes. On est curieux de voir ce que pourra apporter l'Américain prêté par l'AS Roma. Venu de La Gantoise, Alexandre De Bruyn n'a pas non plus joué la moindre seconde ni même été appelé une seule fois dans le noyau.De retour en Belgique après une expérience peu concluante à Schalke 04, Dries Wouters a dû attendre le duel de ce week-end contre Anderlecht pour revêtir la vareuse Sang et Or suite aux reports des matches contre OHL et Genk. Il n'a pas été un porte-bonheur puisque le KaVé a perdu contre Anderlecht, mais que ce soit au milieu ou en défense centrale en fin de match, Wouters a déjà apporté une belle dose d'expérience.De l'expérience, Timothy Derijck en possède à revendre. C'est justement ce dont avait besoin le duo Simons-de Fauw au sein de sa défense centrale à Zulte Waregem. Une charnière que Derijck connaît forcément bien pour avoir porté le maillot de l'Essevee à 71 reprises avant son passage à Courtrai. Pas disponible contre Ostende, il a joué 180 minutes contre le Cercle Bruges et Eupen. A chaque fois, en récoltant une carte jaune. Propre.Dion Cools, autre ancienne connaissance de notre compétition, effectuait son premier match comme titulaire pour la réception d'OHL. L'arrière droit, prêté par le FC Midtjylland et formé à Bruges, espère désormais s'installer dans la durée à ce poste.Englué à sa dernière place au classement, le Beerschot a perdu son match à six points contre Seraing. Cet hiver, les Rats n'ont fait venir que deux joueurs. Dante Rigo, l'ancienne promesse du PSV, qui jouait ses 12 premières minutes mercredi sur la pelouse du Pairay et Felipe Avenatti. A la recherche de sa meilleure forme depuis son départ de Courtrai, l'Uruguayen, déjà peu inspiré lors de son bref passage à l'Union, a au moins retrouvé du temps de jeu sous le maillot mauve des Anversois. Mais toujours pas de but en 261 minutes de jeu...Les Métallos, désormais dirigés par Jean-Louis Garcia, alignaient trois de leurs recrues défensives ce mercredi soir : Molla Wagué, Yves Dabila et un Daniel Oparé qui connaît bien notre championnat. Le premier est monté à la mi-temps de la débâcle à domicile contre l'Union et était titulaire ensuite contre Saint-Trond et le Beerschot. Dabila a joué l'intégralité des deux derniers matches et Oparé était au coup d'envoi des trois, même si sa condition physique moins bonne, ne lui a pas permis de les terminer (190 minutes de jeu quand même). On peut donc dire que les nouvelles recrues comblent du moins en temps de jeu les espérances de la direction serésienne.Le mercato du leader du championnat est forcément très scruté, mais il ne fallait pas s'attendre à voir des titulaires en puissance débarquer au Parc Duden, même si les profils de Kacper Kozlowski, qui a coûté 10 millions à Brighton, et de Koki Machida, considéré comme l'un des meilleurs défenseurs des compétitions asiatiques, ne sont pas ceux de joueurs venus pour se contenter du banc pendant les six prochains mois. Le Polonais n'a pour l'instant joué que 6 minutes et était blessé contre le FC Bruges alors que le Japonais n'en a pas joué une seule. On évoque dans son cas un problème de permis de travail. Mais après, vu le rendement de l'équipe actuelle, Felice Mazzu ne va pas forcément chambouler tous ses plans de départ. Cela risque donc d'être la même chose pour la dernière recrue espagnole née en Suisse, Cameron Puertas, qui devra aussi s'armer de patience, sauf surprise. Même s'il a déjà eu droit à 20 minutes de jeu sur la pelouse du Jan Breydel stadion. Une première apparition où il n'a pas ménagé ses efforts, mais où l'on a senti son manque d'automatismes.Eupen n'a semble-t-il pas non plus engagé ses nouvelles recrues pour les employer directement dans son onze de base. Tobias Müsel n'a joué que 19 minutes en deux montées, Giannis Konstantelias en est à 30 minutes et Teddy Alloh à 64. Le trio a chaque fois joué plus lors du dernier match contre le Standard que lors de sa première apparition contre Courtrai. De quoi leur laisser l'espoir de trouver, dans un futur pas trop lointain, une place dans le onze de l'entraîneur allemand Stefan Krämer.Malgré son prix de transfert de 2 millions d'euros, Aziz Ouattara n'a pas encore reçu ses premières minutes sous les couleurs de Genk. Il n'était pas repris dans le noyau contre le Beerschot et n'a pas décollé du banc lors du match à l'Union.