John van den Brom, entraîneur d'Anderlecht : "Les rencontres pour le titre ne sont jamais belles. Et cela ne m'intéresse d'ailleurs pas. C'était serré et jusqu'à la dernière minute, chacune des deux équipes pouvait encore être sacrée championne de Belgique. Les grands vainqueurs aujourd'hui, ce sont les supporters."

Besnik Hasi, entraîneur adjoint : "c'est sans doute le titre le plus difficile que j'ai connu. Avec ce carton rouge, on ne pouvait plus contrôler le match tactiquement comme nous l'avions prévu. La fin de rencontre a été très stressante."

Dieumerci Mbokani, attaquant d'Anderlecht : "Je pense que c'était ma dernière saison ici et donc mon dernier titre. Je finis donc en beauté. Le coach m'a dit "félicitations, tu es le meilleur!"

Massimo Bruno, ailier d'Anderlecht : "c'est une année formidable pour moi avec la C1 et le sacre pour finir !"

Guillaume Gillet, défenseur d'Anderlecht : "ce dernier match était épouvantable pour les nerfs. Quand l'arbitre a sifflé la fin c'était la délivrance. Je félicite Zulte pour leur incroyable parcours, ils méritent leur seconde place. Ils nous ont fait mal toute l'année."

Cheikhou Kouyaté, défenseur d'Anderlecht : "Je savais que je les mettais dans une situation difficile avec cette exclusion mais ils se sont donnés à fond et se sont battus jusqu'au bout. Je suis vraiment fier de mes équipiers et de ce titre de champion de Belgique. On va le fêter dignement et je penserai à mon avenir un peu plus tard. Je voulais juste remercier les supporters pour leurs encouragements pendant et après la rencontre."

Tom De Sutter, attaquant d'Anderlecht : "Je suis heureux. C'est fantastique d'être champion. Chaque titre est différent mais aujourd'hui, j'ai le sentiment qu'il est encore plus beau qu'il y a quatre ans. Je suis aussi content de voir que le classement final est presque semblable à celui de la phase classique."

Explosions de joie aux alentours du parc Astrid

La fête battait son plein aux alentours du stade Constant Vanden Stock, à Anderlecht, après que le Sporting a décroché son 32e titre de champion de Belgique. De nombreux supporters qui suivaient le match dans les cafés à proximité de l'enceinte se sont rassemblés pour entonner les traditionnels chants de victoire.

Les supporters des Mauves et Blancs se sont répartis à deux endroits : devant l'entrée principale du stade, avenue Théo Verbeeck, et en face du fanshop, place de Linde, où un podium a été installé. Les joueurs et dirigeants y étaient attendus pour célébrer le titre.

"Fier de notre saison"

Thorgan Hazard, ailier de Zulte Waregem : "On aurait dû conserver l'avantage 10-15 minutes après avoir ouvert le score et là on leur aurait posé des problèmes. D'autant que l'égalisation est évitable. Mais on reste fier de notre saison et de notre parcours en championnat cette année!"

Francky Dury, entraîneur de Zulte Waregem : "on n'a pas été mis en danger sauf sur phases arrêtées. On a disputé une très bonne 2e mi-temps, mais le but d'égalisation est venu trop vite. Félicitations à Anderlecht. C'était un grand groupe, j'ai vécu une formidable expérience cette année et j'espère que je pourrai compter sur un noyau aussi solide la saison prochaine!"

John van den Brom, entraîneur d'Anderlecht : "Les rencontres pour le titre ne sont jamais belles. Et cela ne m'intéresse d'ailleurs pas. C'était serré et jusqu'à la dernière minute, chacune des deux équipes pouvait encore être sacrée championne de Belgique. Les grands vainqueurs aujourd'hui, ce sont les supporters." Besnik Hasi, entraîneur adjoint : "c'est sans doute le titre le plus difficile que j'ai connu. Avec ce carton rouge, on ne pouvait plus contrôler le match tactiquement comme nous l'avions prévu. La fin de rencontre a été très stressante." Dieumerci Mbokani, attaquant d'Anderlecht : "Je pense que c'était ma dernière saison ici et donc mon dernier titre. Je finis donc en beauté. Le coach m'a dit "félicitations, tu es le meilleur!" Massimo Bruno, ailier d'Anderlecht : "c'est une année formidable pour moi avec la C1 et le sacre pour finir !" Guillaume Gillet, défenseur d'Anderlecht : "ce dernier match était épouvantable pour les nerfs. Quand l'arbitre a sifflé la fin c'était la délivrance. Je félicite Zulte pour leur incroyable parcours, ils méritent leur seconde place. Ils nous ont fait mal toute l'année." Cheikhou Kouyaté, défenseur d'Anderlecht : "Je savais que je les mettais dans une situation difficile avec cette exclusion mais ils se sont donnés à fond et se sont battus jusqu'au bout. Je suis vraiment fier de mes équipiers et de ce titre de champion de Belgique. On va le fêter dignement et je penserai à mon avenir un peu plus tard. Je voulais juste remercier les supporters pour leurs encouragements pendant et après la rencontre." Tom De Sutter, attaquant d'Anderlecht : "Je suis heureux. C'est fantastique d'être champion. Chaque titre est différent mais aujourd'hui, j'ai le sentiment qu'il est encore plus beau qu'il y a quatre ans. Je suis aussi content de voir que le classement final est presque semblable à celui de la phase classique." Explosions de joie aux alentours du parc Astrid La fête battait son plein aux alentours du stade Constant Vanden Stock, à Anderlecht, après que le Sporting a décroché son 32e titre de champion de Belgique. De nombreux supporters qui suivaient le match dans les cafés à proximité de l'enceinte se sont rassemblés pour entonner les traditionnels chants de victoire. Les supporters des Mauves et Blancs se sont répartis à deux endroits : devant l'entrée principale du stade, avenue Théo Verbeeck, et en face du fanshop, place de Linde, où un podium a été installé. Les joueurs et dirigeants y étaient attendus pour célébrer le titre. "Fier de notre saison" Thorgan Hazard, ailier de Zulte Waregem : "On aurait dû conserver l'avantage 10-15 minutes après avoir ouvert le score et là on leur aurait posé des problèmes. D'autant que l'égalisation est évitable. Mais on reste fier de notre saison et de notre parcours en championnat cette année!" Francky Dury, entraîneur de Zulte Waregem : "on n'a pas été mis en danger sauf sur phases arrêtées. On a disputé une très bonne 2e mi-temps, mais le but d'égalisation est venu trop vite. Félicitations à Anderlecht. C'était un grand groupe, j'ai vécu une formidable expérience cette année et j'espère que je pourrai compter sur un noyau aussi solide la saison prochaine!"