Les racines de Laurent Depoitre

Les racines de Laurent Depoitre
Kain, où tout a commencé pour Laurent Depoitre. © © BELGAIMAGE / DAVID STOCKMAN

Kain, où tout a commencé pour Laurent Depoitre. © © BELGAIMAGE / DAVID STOCKMAN

"Sa régularité et ses efforts collectifs se sont traduits par une plus grande efficacité devant le but", dit papa Depoitre. "Laurent est un attaquant atypique mais il a soif d'apprendre. Son style n'est pas très raffiné mais il a progressé par étapes."

Laurent Depoitre © © BELGAIMAGE / DAVID STOCKMAN

"Sa régularité et ses efforts collectifs se sont traduits par une plus grande efficacité devant le but", dit papa Depoitre. "Laurent est un attaquant atypique mais il a soif d'apprendre. Son style n'est pas très raffiné mais il a progressé par étapes."

Les jeunes de l'Association Montkainoise avec leur future vedette © © BELGAIMAGE / DAVID STOCKMAN

Sarah, Laurent et Elise © © BELGAIMAGE / DAVID STOCKMAN

Le jeune Depoitre en compagnie de Johan Walem © © BELGAIMAGE / DAVID STOCKMAN

"A Valmeinier, on a rencontré Johan Walem et il voulait à tout prix être en photo avec lui", raconte Valérie de Poitre sa maman.

Maman et papa Depoitre, leur fille Elise et Jean-Claude Bauduin, le grand-père maternel © © BELGAIMAGE / DAVID STOCKMAN

Pierre Depoitre et Emilie Bauduin, les parents de Laurent, ont d'abord habité à Kain, puis à Rumillies, un peu plus loin. Leur maison était proche de l'ASC Havinnes mais ils ont opté pour l'Association Montkainoise. "Surtout parce que l'école de jeunes de ce club avait très bonne réputation", dit Pierre. "Le cousin de Laurent y jouait et j'y avais beaucoup d'amis parmi les entraîneurs". Jean-Claude Bauduin, le grand-père de Laurent, rigole lorsque l'ancien président du club de water-polo de Tournai raconte : "Vous savez comment Laurent a appris à jouer au football ? Chez nous, on avait un chien, un berger écossais. Il se mettait devant le but et renvoyait tous les ballons à Lolo, qui restait zen."

Fabrice Lecomte : "Laurent n'aimait pas jouer de la tête" © © BELGAIMAGE / DAVID STOCKMAN

Professeur d'éducation physique, Lecomte est devenu par hasard entraîneur des Diablotins de l'Association Montkainoise. Son fils Jérémie est né la même année que Depoitre. "Nous avons été plusieurs fois champions mais nous avons aussi disputé la demi-finale de la Coupe du Hainaut contre Binche et les demi-finales de la Coupe de Belgique, où nous nous sommes inclinés 1-3 face à Charleroi", se souvient-il.