Malgré sa médaille d'argent à l'heptathlon aux championnats du monde d'athlétisme à Doha, au Qatar, Nafissatou Thiam ne figurait pas parmi les dix nominées. La championne du monde, la Britannique Katerina Johnson-Thompson faisait bien partie de cette liste, mais ne sera pas parmi les quatre dernières athlètes retenues. Une autre Britannique Dina Asher-Smith qui a réussi le doublé 100-200m à Doha figure parmi les favorites de ce referendum avec désormais la Russe Mariya Lasitskene, championne d'Europe en salle et championne du monde à la hauteur, l'Allemande Malaika Mihambo, en or à la longueur et la Néerlandaise Sifan Hassan, double championne du monde 1.500m-10.000m à Doha. Les votes se faisaient en partie par les internautes qui pouvaient s'exprimer en ligne jusqu'au 18 octobre à midi. Leur voix compte pour 25%. Les médias, les membres de la fédération et un panel d'experts d'European Athletics sont les trois autres jurys, à hauteur de 25% chacun. Chez les messieurs, sont nommés le Polonais Pawel Fajdek, champion du monde du marteau, le Suédois Perseus Karlstrom, en bronze aux Mondiaux sur le 20km marche, l'Estonien Magnus Kirt, vice-champion du monde au javelot et le Norvégien Karsten Warlholm champion du monde sur 400m haies et champion d'Europe en salle sur 400. Les trois dernières nominées à l'Espoir féminin de l'année sont Yaroslava Mahuchikh (Ukr/hauteur), Anna Emilie Moller (Dan/3.000m steeple/5.000m) et Ewa Swoboda (Pol/60m/100m). (Belga)