"Nous allons observer toutes les mesures sanitaires nécessaires", a assuré Joost Vandesteene membre du comité organisateur de ces championnats. "Aujourd'hui, nous avons même apporté de nouvelles modifications au strict protocole que nous avions établi. Nous allons regrouper les spectateurs en groupes et nous aurons de grands espaces pour les accueillir." Le challenge sera difficile mais les organisateurs veulent tout faire pour que les épreuves aient bien lieu. "Nous voulons offrir cela à tous les passionnés de cyclisme. Bien entendu dans le respect de toutes les mesures sanitaires. S'organiser dans de telles circonstances est très difficile et demande beaucoup d'énergie. On va devoir demander aux gens d'éviter de se rendre à Anzegem. Nous ne permettrons d'ailleurs pas au public de se rendre sur le Tiegemberg. Nous allons tout délimiter. En plus de cela, on va mettre en place un tracing comme cela on pourra identifier facilement les 'bulles' et les personnes qui s'y trouveront." (Belga)

"Nous allons observer toutes les mesures sanitaires nécessaires", a assuré Joost Vandesteene membre du comité organisateur de ces championnats. "Aujourd'hui, nous avons même apporté de nouvelles modifications au strict protocole que nous avions établi. Nous allons regrouper les spectateurs en groupes et nous aurons de grands espaces pour les accueillir." Le challenge sera difficile mais les organisateurs veulent tout faire pour que les épreuves aient bien lieu. "Nous voulons offrir cela à tous les passionnés de cyclisme. Bien entendu dans le respect de toutes les mesures sanitaires. S'organiser dans de telles circonstances est très difficile et demande beaucoup d'énergie. On va devoir demander aux gens d'éviter de se rendre à Anzegem. Nous ne permettrons d'ailleurs pas au public de se rendre sur le Tiegemberg. Nous allons tout délimiter. En plus de cela, on va mettre en place un tracing comme cela on pourra identifier facilement les 'bulles' et les personnes qui s'y trouveront." (Belga)