Le départ du troisième National de cyclisme de l'histoire à Waregem sera donné depuis à l'hippodrome. La ligne d'arrivée sera tracée sur le Verbindingsweg, près du stade Arc-en-ciel du club de football de Zulte-Waregm co-organisateur de l'événement avec la course cycliste A Travers les Flandres. Ils ont divisé le parcours en trois types de tours : un long parcours initial via les tours Briek Schotte et André Defoort, qui seront effectués quatre fois chacun, avant que les quatre tours finaux d'un peu plus de seize kilomètres chacun soient entamés. Le tour final devrait rendre le parcours beaucoup plus difficile, avec les pavés de Herlegem, du Karmelberg et de la Holstraat en chemin. Il n'est pas surprenant que la finale rappelle A Travers les Flandres. "Nous avons dû relever deux défis", a déclaré le concepteur du parcours, Guy Delesie. "Waregem devait être mis en avant et en même temps le parcours devait être suffisamment sélectif. Comme il y a trop peu d'obstacles naturels à Waregem même, nous avons dû en partie faire un détour par Kruisem et Nokere. Ce n'est pas Paris-Roubaix ou Liège-Bastogne-Liège, mais le secteur de pavés de 800 mètres, un faux plat, la Holstraat et le Karmelberg (300 mètres à trois pour cent de pente, mais à seulement trois kilomètres de l'arrivée) devraient rendre le parcours suffisamment sélectif pour amener les meilleurs devant". Les dames boucleront à quatre reprises le tour Briek Schotte de 18 kilomètres, puis s'élanceront directement dans le tour final, qu'elles parcourront trois fois. Les tours locaux ont été nommés d'après les légendes Briek Schotte et André Defoort, deux anciens coureurs de la région. (Belga)

Le départ du troisième National de cyclisme de l'histoire à Waregem sera donné depuis à l'hippodrome. La ligne d'arrivée sera tracée sur le Verbindingsweg, près du stade Arc-en-ciel du club de football de Zulte-Waregm co-organisateur de l'événement avec la course cycliste A Travers les Flandres. Ils ont divisé le parcours en trois types de tours : un long parcours initial via les tours Briek Schotte et André Defoort, qui seront effectués quatre fois chacun, avant que les quatre tours finaux d'un peu plus de seize kilomètres chacun soient entamés. Le tour final devrait rendre le parcours beaucoup plus difficile, avec les pavés de Herlegem, du Karmelberg et de la Holstraat en chemin. Il n'est pas surprenant que la finale rappelle A Travers les Flandres. "Nous avons dû relever deux défis", a déclaré le concepteur du parcours, Guy Delesie. "Waregem devait être mis en avant et en même temps le parcours devait être suffisamment sélectif. Comme il y a trop peu d'obstacles naturels à Waregem même, nous avons dû en partie faire un détour par Kruisem et Nokere. Ce n'est pas Paris-Roubaix ou Liège-Bastogne-Liège, mais le secteur de pavés de 800 mètres, un faux plat, la Holstraat et le Karmelberg (300 mètres à trois pour cent de pente, mais à seulement trois kilomètres de l'arrivée) devraient rendre le parcours suffisamment sélectif pour amener les meilleurs devant". Les dames boucleront à quatre reprises le tour Briek Schotte de 18 kilomètres, puis s'élanceront directement dans le tour final, qu'elles parcourront trois fois. Les tours locaux ont été nommés d'après les légendes Briek Schotte et André Defoort, deux anciens coureurs de la région. (Belga)