Amuzu nouveau joueur de Pro League en Ligue 1 ?

Après Junya Ito ou Thomas Didillon ,qui ont récemment quitté notre compétition pour rejoindre respectivement le Stade Reims et Monaco, cela pourrait être le tour de Francis Amuzu de poser ses bagages outre-Quiévrain et plus précisément dans le sud.

Selon la presse française dont l'information a été confirmée par d'autres médias belges, l'OGC Nice, en quête d'un joueur rapide pour animer ses flancs, serait prêt à dépenser 8 millions d'euros pour l'ailier arrivé à Anderlecht, alors qu'il n'avait que 15 ans.

Le joueur d'origine ghanéenne (il est d'ailleurs né à Accra, la capitale) a été lancé en équipe première mauve par Hein Vanhaezebrouck le 22 décembre 2017 contre Eupen. Il marquera d'ailleurs lors de cette rencontre le premier de ses 17 buts sous la vareuse Anderlechtoise. C'est d'ailleurs bien le problème puisque ce faible rendement offensif ne l'a jamais rendu incontournable à Saint-Guidon, malgré 152 matches joués depuis lors.

Selon l'Equipe, le club azuréen suivait le profil de l'international espoir belge à 14 reprises depuis un an. Ce n'est pas la première fois que le nom de Ciske Amuzu est lié à un club de la compétition hexagonale puisque Troyes avait essayé de s'attacher ses services en début de mercato. L'offre financière de Nice, ainsi que le défi proposé de rejoindre un club très ambitieux comme en attestent les récents transferts de Kasper Schmeichel et Aaron Ramsey, est de nature à satisfaire toutes les parties, sauf peut-être un certain Felice Mazzu. "S'il part, on trouvera des solutions", affirmait le T1 anderlechtois un brin grimaçant après la rencontre gagnée contre Paide où l'ailier était pourtant aligné malgré ces rumeurs insistantes de départ.

Omar Campos, un Mexicain âgé de 20 ans, est le nom qui revient actuellement dans quelques rumeurs pour renforcer un flanc gauche anderlechtois qui pourrait être désert dans les prochains jours., iStock
Omar Campos, un Mexicain âgé de 20 ans, est le nom qui revient actuellement dans quelques rumeurs pour renforcer un flanc gauche anderlechtois qui pourrait être désert dans les prochains jours. © iStock

Une solution qui ne sera peut-être pas non plus Sergio Gomez que l'on dit aussi en partance pour Manchester City avant un prêt en Liga. Anderlecht va peut-être financièrement souffler grâce à ces deux départs et l'argent qu'ils vont rapporter, mais il faudra après reconstruire tout un flanc gauche. Ce qui pourrait mettre à mal les ambitions du club 34 fois champion de Belgique de retrouver les sommets nationaux, surtout si les successeurs ne sont pas du même niveau. Pour l'heure un nom revient pour ce poste de piston gauche, celui d'Omar Campos. Un Mexicain qui défend les couleurs de Santos Laguna dans son championnat national. La rumeur révélée par Walfoot a été confirmée depuis peu par le quotidien sportif espagnol Diario As. Campos, âgé de 20 ans, coûterait 4 millions d'euros. Il a déjà pris part aux cinq premiers matches de son équipe dans le championnat d'ouverture (Apertura) au Mexique.

Ekkelenkamp fait le choix des Néerlandais de l'Antwerp

Dans nos news de D1A d'hier, nous vous annoncions que Jurgen Ekkelenkamp allait devenir le nouveau renfort du FC Bruges dans les prochaines heures. Nous vous disions aussi que l'Antwerp était sur le coup, même si elle avait d'abord essauyé un refus du Hertha BSC. Mais la situation a connu un fameux revirement ces dernières heures puisque le jeune Néerlandais, formé à l'Ajax, va finalement rejoint le matricule 1, alors qu'il disposait d'un accord avec les champions de Belgique.

Après la victoire au 3e tour préliminaire de la Conference League sur la pelouse de Lilleström, Mark van Bommel a évoqué le cas de cette nouvelle recrue devant les journalistes. Il se rendait compte que la présence d'un coach et d'un directeur technique néerlandais avait été un facteur décisif dans le choix d'Ekkelenkamp.

Marc Overmars connait forcément bien Jurgen Ekkelenkamp de sa période à l'Ajax. Ce fut sans doute un argument de poids pour convaincre le Néerlandais de rejoindre le Great Old., iStock
Marc Overmars connait forcément bien Jurgen Ekkelenkamp de sa période à l'Ajax. Ce fut sans doute un argument de poids pour convaincre le Néerlandais de rejoindre le Great Old. © iStock

"Nous avons eu des contacts avec Jurgen à plusieurs reprises, tant Marc Overmars que moi. Et puis nous lui avons simplement demandé de venir chez nous", a rigolé le technicien de l'Antwerp.

Le directeur sportif du Great Old connaît forcément bien Jurgen Ekkelenkamp pour l'avoir côtoyé à l'Ajax quand il y occupait les mêmes fonctions. "C'est un avantage qu'il nous connaisse Mark et moi. Nous lui avons expliqué notre projet de jeu. Jurgen sait comment nous voulons jouer au football et cela l'a convaincu de nous rejoindre", expliquait Overmars.

La future recrue des Anversois devrait donc passer ses tests physiques avant de s'engager dans les prochains jours. A moins d'un nouveau rebondissement.

Un nouveau norvégien au Standard ?

Avec l'arrivée de Rony Delia au Standard, le club va-t-il prendre plus de couleurs norvégiennes ? Si la saison dernière, le recrutement d'Aron Dönnum ne fut pas une réussite, cela n'a pas refroidi les rouches de continuer à suivre des joueurs de cette compétition et de ce pays.

La prise de fonction officielle de Fergal Harkin, le nouveau directeur sportif, commence ce vendredi et doit permettre d'accélérer quelques dossiers et peut-être celui de Syver Aas. Ce jeune ailier norvégien, à peine âgé de 18 ans, figurerait dans la shortlist des Rouches si l'on en croit les informations de Vincent Depuis, chroniqueur pour Daily Mercato. Le Standard aurait même formulé une offre d'1,2 millions d'euros à Odds BK, où évolue le jeune Aas. Ce dernier a disputé 15 matches cette saison, mais pour seulement 189 minutes de jeu. Pas vraiment un titulaire en puissance donc.

Stefan Strandberg demandait trop d'argent dans son contrat pour rejoindre le Standard., iStock
Stefan Strandberg demandait trop d'argent dans son contrat pour rejoindre le Standard. © iStock

Par ailleurs, le Standard avait déjà vu la piste menant vers un autre Norvégien, Stefan Strandberg , se refermer. Ce solide défenseur central de 32 ans était libre de tout contrat depuis la fin de son engagement avec Salernitana en Serie A, où il fut notamment l'équipier de Franck Ribéry. Il avait été titulaire à 10 reprises sur les 12 premiers matches du championnat italien la saison dernière, mais une hernie inguinale l'a tenu éloigné des terrains pendant de nombreux mois. Il n'est jamais revenu dans le noyau alors qu'il était annoncé guéri depuis la fin du mois de mars.

Strandberg, international norvégien à 27 reprises, demandait beaucoup trop d'argent pour son contrat, ce que les Liégeois n'étaient pas en mesure de lui offrir.

Un jeune gardien du PSV va faire son retour en Belgique

Un temps annoncé comme nouveau renfort pour les U23 d'Anderlecht, un club où il avait été formé jusqu'à ses 17 ans, Maxime Delanghe rejoindra bien la Challenger Pro League mais dans un autre club. En effet, il débarque au Lierse avec lequel il a paraphé un contrat d'un an.

Les Palletiers cherchaient un dernier rempart depuis la grave blessure de leur titulaire Jens Teunckens, qui sera hors service pendant un an.

S'il n'a jamais défendu les cages du PSV Eindhoven en équipe première, il a été titularisé à 13 reprises la saison passée avec le Jong PSV, qui évolue en 2e division aux Pays-Bas. Ses perspectives de réussite dans le club d'Eindhoven étaient cependant devenues quasi inexistantes depuis que le club avait fait le pari d'un autre gardien belge, Kjell Peersman (le fils de Tristan, ancien éphémère Diable rouge) pour incarner l'avenir à long terme entre ses perches.

De Langhe avait aussi comme coéquipier Johan Bakayoko, un compatriote qui a depuis lors reçu sa chance en équipe première après s'être vu décerner le titre d'espoir de l'année de la "Keuken Kampioen Divisie" la saison dernière.

Maxime Delanghe va porter les couleurs du Lierse cette saison., iStock
Maxime Delanghe va porter les couleurs du Lierse cette saison. © iStock
Après Junya Ito ou Thomas Didillon ,qui ont récemment quitté notre compétition pour rejoindre respectivement le Stade Reims et Monaco, cela pourrait être le tour de Francis Amuzu de poser ses bagages outre-Quiévrain et plus précisément dans le sud.Selon la presse française dont l'information a été confirmée par d'autres médias belges, l'OGC Nice, en quête d'un joueur rapide pour animer ses flancs, serait prêt à dépenser 8 millions d'euros pour l'ailier arrivé à Anderlecht, alors qu'il n'avait que 15 ans.Le joueur d'origine ghanéenne (il est d'ailleurs né à Accra, la capitale) a été lancé en équipe première mauve par Hein Vanhaezebrouck le 22 décembre 2017 contre Eupen. Il marquera d'ailleurs lors de cette rencontre le premier de ses 17 buts sous la vareuse Anderlechtoise. C'est d'ailleurs bien le problème puisque ce faible rendement offensif ne l'a jamais rendu incontournable à Saint-Guidon, malgré 152 matches joués depuis lors. Selon l'Equipe, le club azuréen suivait le profil de l'international espoir belge à 14 reprises depuis un an. Ce n'est pas la première fois que le nom de Ciske Amuzu est lié à un club de la compétition hexagonale puisque Troyes avait essayé de s'attacher ses services en début de mercato. L'offre financière de Nice, ainsi que le défi proposé de rejoindre un club très ambitieux comme en attestent les récents transferts de Kasper Schmeichel et Aaron Ramsey, est de nature à satisfaire toutes les parties, sauf peut-être un certain Felice Mazzu. "S'il part, on trouvera des solutions", affirmait le T1 anderlechtois un brin grimaçant après la rencontre gagnée contre Paide où l'ailier était pourtant aligné malgré ces rumeurs insistantes de départ.Une solution qui ne sera peut-être pas non plus Sergio Gomez que l'on dit aussi en partance pour Manchester City avant un prêt en Liga. Anderlecht va peut-être financièrement souffler grâce à ces deux départs et l'argent qu'ils vont rapporter, mais il faudra après reconstruire tout un flanc gauche. Ce qui pourrait mettre à mal les ambitions du club 34 fois champion de Belgique de retrouver les sommets nationaux, surtout si les successeurs ne sont pas du même niveau. Pour l'heure un nom revient pour ce poste de piston gauche, celui d'Omar Campos. Un Mexicain qui défend les couleurs de Santos Laguna dans son championnat national. La rumeur révélée par Walfoot a été confirmée depuis peu par le quotidien sportif espagnol Diario As. Campos, âgé de 20 ans, coûterait 4 millions d'euros. Il a déjà pris part aux cinq premiers matches de son équipe dans le championnat d'ouverture (Apertura) au Mexique.Dans nos news de D1A d'hier, nous vous annoncions que Jurgen Ekkelenkamp allait devenir le nouveau renfort du FC Bruges dans les prochaines heures. Nous vous disions aussi que l'Antwerp était sur le coup, même si elle avait d'abord essauyé un refus du Hertha BSC. Mais la situation a connu un fameux revirement ces dernières heures puisque le jeune Néerlandais, formé à l'Ajax, va finalement rejoint le matricule 1, alors qu'il disposait d'un accord avec les champions de Belgique.Après la victoire au 3e tour préliminaire de la Conference League sur la pelouse de Lilleström, Mark van Bommel a évoqué le cas de cette nouvelle recrue devant les journalistes. Il se rendait compte que la présence d'un coach et d'un directeur technique néerlandais avait été un facteur décisif dans le choix d'Ekkelenkamp."Nous avons eu des contacts avec Jurgen à plusieurs reprises, tant Marc Overmars que moi. Et puis nous lui avons simplement demandé de venir chez nous", a rigolé le technicien de l'Antwerp.Le directeur sportif du Great Old connaît forcément bien Jurgen Ekkelenkamp pour l'avoir côtoyé à l'Ajax quand il y occupait les mêmes fonctions. "C'est un avantage qu'il nous connaisse Mark et moi. Nous lui avons expliqué notre projet de jeu. Jurgen sait comment nous voulons jouer au football et cela l'a convaincu de nous rejoindre", expliquait Overmars.La future recrue des Anversois devrait donc passer ses tests physiques avant de s'engager dans les prochains jours. A moins d'un nouveau rebondissement.Avec l'arrivée de Rony Delia au Standard, le club va-t-il prendre plus de couleurs norvégiennes ? Si la saison dernière, le recrutement d'Aron Dönnum ne fut pas une réussite, cela n'a pas refroidi les rouches de continuer à suivre des joueurs de cette compétition et de ce pays. La prise de fonction officielle de Fergal Harkin, le nouveau directeur sportif, commence ce vendredi et doit permettre d'accélérer quelques dossiers et peut-être celui de Syver Aas. Ce jeune ailier norvégien, à peine âgé de 18 ans, figurerait dans la shortlist des Rouches si l'on en croit les informations de Vincent Depuis, chroniqueur pour Daily Mercato. Le Standard aurait même formulé une offre d'1,2 millions d'euros à Odds BK, où évolue le jeune Aas. Ce dernier a disputé 15 matches cette saison, mais pour seulement 189 minutes de jeu. Pas vraiment un titulaire en puissance donc.Par ailleurs, le Standard avait déjà vu la piste menant vers un autre Norvégien, Stefan Strandberg , se refermer. Ce solide défenseur central de 32 ans était libre de tout contrat depuis la fin de son engagement avec Salernitana en Serie A, où il fut notamment l'équipier de Franck Ribéry. Il avait été titulaire à 10 reprises sur les 12 premiers matches du championnat italien la saison dernière, mais une hernie inguinale l'a tenu éloigné des terrains pendant de nombreux mois. Il n'est jamais revenu dans le noyau alors qu'il était annoncé guéri depuis la fin du mois de mars. Strandberg, international norvégien à 27 reprises, demandait beaucoup trop d'argent pour son contrat, ce que les Liégeois n'étaient pas en mesure de lui offrir. Un temps annoncé comme nouveau renfort pour les U23 d'Anderlecht, un club où il avait été formé jusqu'à ses 17 ans, Maxime Delanghe rejoindra bien la Challenger Pro League mais dans un autre club. En effet, il débarque au Lierse avec lequel il a paraphé un contrat d'un an. Les Palletiers cherchaient un dernier rempart depuis la grave blessure de leur titulaire Jens Teunckens, qui sera hors service pendant un an. S'il n'a jamais défendu les cages du PSV Eindhoven en équipe première, il a été titularisé à 13 reprises la saison passée avec le Jong PSV, qui évolue en 2e division aux Pays-Bas. Ses perspectives de réussite dans le club d'Eindhoven étaient cependant devenues quasi inexistantes depuis que le club avait fait le pari d'un autre gardien belge, Kjell Peersman (le fils de Tristan, ancien éphémère Diable rouge) pour incarner l'avenir à long terme entre ses perches.De Langhe avait aussi comme coéquipier Johan Bakayoko, un compatriote qui a depuis lors reçu sa chance en équipe première après s'être vu décerner le titre d'espoir de l'année de la "Keuken Kampioen Divisie" la saison dernière.