Le capitaine brugeois gratuit pour les clubs étrangers

Proche de la sortie au Jan Breydel stadion en juin dernier, Ruud Vormer avait finalement retrouvé du crédit avec l'arrivée de Carl Hoefkens sur le banc des champions de Belgique. Après une préparation satisfaisante, le Néerlandais avait été titularisé tant en Supercoupe contre La Gantoise que pour la première journée de championnat, où le FC Bruges a éprouvé toutes les peines du monde à prendre le meilleur sur le RC Genk (3-2).

Aux côtés du jeune Noah Mbamba et d'Hans Vanaken, Vormer s'est montré en difficulté. Il accuse le coup en terme de vitesse et a souvent été dépassé dans le jeu. L'arrivée de Casper Nielsen ne joue pas en sa faveur. Le Danois, ancien moteur de l'Union Saint-Gilloise, devrait rapidement intégrer le onze de base brugeois après avoir été sur le banc ce dimanche.

Selon Het Nieuwsblad, le capitaine a été informé qu'il pourrait être libre de partir gratuitement, à condition de rejoindre une formation étrangère. Afin d'éviter quelques tensions, comme ce fut le cas la saison dernière lorsqu'il fut écarté par Philippe Clement et Alfred Schreuder, direction et coach se sont mis autour de la table avec leur icône néerlandaise afin de conclure des accords clairs qui ne frustrent personne. La fin de la love story entre Ruud Vormer et le FC Bruges semble donc être inéluctable.

Champion de Belgique avec Genk en 2019, Sander Berge va-t-il retrouver la Jupiler Pro League sous le maillot brugeois ?, iStock
Champion de Belgique avec Genk en 2019, Sander Berge va-t-il retrouver la Jupiler Pro League sous le maillot brugeois ? © iStock

Si Vormer devait plier bagage dans les prochaines semaines, son successeur pourrait être une vieille connaissance du championnat. Le Norvégien Sander Berge, champion avec le RC Genk en 2019, évolue depuis janvier 2020 à Sheffield United, qui militait en Premier League lors de sa venue. Le club est descendu depuis lors en Championship et le milieu de terrain n'a pas confirmé les grandes attentes qu'on avait en lui lors de son arrivée. Après Ally Samatta l'an dernier, un autre ancien champion de Belgique avec les Limbourgeois va-t-il tenter de se relancer dans un autre club du Royaume ?

On est pour l'instant encore très loin du compte. Berge a rejoint l'Angleterre pour 23 millions d'euros et une clause de départ estimée à 41 millions d'euros serait présente dans son contrat courant jusqu'en 2024. Cependant, Sheffield ne demanderait sans doute pas autant pour un joueur dont la valeur marchande a chuté à 16 millions d'euros depuis lors. Le Yorkshire Live faisait état voici quelques jours d'une offre "très basse" des Brugeois. Ce qui ne permettrait pas de rivaliser avec celle du Werder Brême qui, selon les dires de Sky Sports, serait prêt à signer un chèque de 20 millions pour s'attacher les services de l'international norvégien.

Benson, nouvelle cible de Vince the Prince à Burnley

Vincent Kompany continue d'écumer les clubs belges afin de dénicher les joueurs qui vont lui permettre de renforcer sa nouvelle équipe de Burnley. S'il a pu mettre le grappin sur Samuel Bastien du Standard et Josh Cullen d'Anderlecht, il n'est en revanche pas parvenu à engager Jackson Muleka, qui a finalement quitté les Rouches pour Besiktas, et Bart Verbruggen, le deuxième gardien du RSCA qui restera (pour l'instant) au Lotto Park).

Manuel Benson en action contre le FC Drita lors des préliminaires de la Conference League., iStock
Manuel Benson en action contre le FC Drita lors des préliminaires de la Conference League. © iStock

Désormais c'est l'ailier Manuel Benson ,de l'Antwerp, qui se trouve dans le viseur de l'ancien T1 anderlechtois.

Selon Het Nieuwsblad, Burnley aurait déjà transmis une première offre aux dirigeants anversois, mais celle-ci était inférieure aux trois millions d'euros minimum réclamés par le Great Old, qui ne veut pas se séparer de son joueur pour moins que ce qu'il avait payé pour l'acquérir en provenance de Genk voici trois ans. Les Anversois espèreraient même un petit million de plus pour Benson, qui est toujours sous contrat avec eux jusqu'en 2023.

Kouamé déjà de retour à Anderlecht ?

Alors que Sebastiano Esposito était titulaire ce dimanche pour la réception d'Ostende et que l'autre recrue offensive, Fabio Silva, a marqué pour sa montée au jeu, Anderlecht chercherait encore à renforcer son attaque.

Benito Raman a remplacé Lior Refaelov en seconde mi-temps, mais il semblerait que Felice Mazzu ne le voit pas spécialement comme le nouveau Dante Vanzeir, un profil dont il est assez proche.

Christian Kouamé va-t-il déjà revenir au Lotto Park ?, iStock
Christian Kouamé va-t-il déjà revenir au Lotto Park ? © iStock

Le Corriere dello Sport annonce que les Mauves pisteraient encore Christian Kouamé, qui leur avait été prêté par la Fiorentina la saison dernière. Malgré un style pas toujours académique, l'Ivoirien, associé à Joshua Zirkzee, avait empilé 13 buts et délivré 10 assists en 36 apparitions à l'ombre de Saint-Guidon. Il espérait que ces statistiques pourraient le relancer à Florence.

Mais la Viola est ambitieuse pour la saison prochaine et un concurrent de renom est arrivé en juillet en la personne de Luka Jovic, du Real Madrid.

De quoi pousser Kouamé vers la sortie et intéresser un Anderlecht qui ne pourrait cependant pas proposer plus qu'une location assortie d'une option d'achat. D'autres formations seraient aussi sur les rangs et seraient peut-être en mesure de l'acheter directement. Le nom de Galatasaray est celui qui revient le plus souvent.

Proche de la sortie au Jan Breydel stadion en juin dernier, Ruud Vormer avait finalement retrouvé du crédit avec l'arrivée de Carl Hoefkens sur le banc des champions de Belgique. Après une préparation satisfaisante, le Néerlandais avait été titularisé tant en Supercoupe contre La Gantoise que pour la première journée de championnat, où le FC Bruges a éprouvé toutes les peines du monde à prendre le meilleur sur le RC Genk (3-2). Aux côtés du jeune Noah Mbamba et d'Hans Vanaken, Vormer s'est montré en difficulté. Il accuse le coup en terme de vitesse et a souvent été dépassé dans le jeu. L'arrivée de Casper Nielsen ne joue pas en sa faveur. Le Danois, ancien moteur de l'Union Saint-Gilloise, devrait rapidement intégrer le onze de base brugeois après avoir été sur le banc ce dimanche. Selon Het Nieuwsblad, le capitaine a été informé qu'il pourrait être libre de partir gratuitement, à condition de rejoindre une formation étrangère. Afin d'éviter quelques tensions, comme ce fut le cas la saison dernière lorsqu'il fut écarté par Philippe Clement et Alfred Schreuder, direction et coach se sont mis autour de la table avec leur icône néerlandaise afin de conclure des accords clairs qui ne frustrent personne. La fin de la love story entre Ruud Vormer et le FC Bruges semble donc être inéluctable.Si Vormer devait plier bagage dans les prochaines semaines, son successeur pourrait être une vieille connaissance du championnat. Le Norvégien Sander Berge, champion avec le RC Genk en 2019, évolue depuis janvier 2020 à Sheffield United, qui militait en Premier League lors de sa venue. Le club est descendu depuis lors en Championship et le milieu de terrain n'a pas confirmé les grandes attentes qu'on avait en lui lors de son arrivée. Après Ally Samatta l'an dernier, un autre ancien champion de Belgique avec les Limbourgeois va-t-il tenter de se relancer dans un autre club du Royaume ?On est pour l'instant encore très loin du compte. Berge a rejoint l'Angleterre pour 23 millions d'euros et une clause de départ estimée à 41 millions d'euros serait présente dans son contrat courant jusqu'en 2024. Cependant, Sheffield ne demanderait sans doute pas autant pour un joueur dont la valeur marchande a chuté à 16 millions d'euros depuis lors. Le Yorkshire Live faisait état voici quelques jours d'une offre "très basse" des Brugeois. Ce qui ne permettrait pas de rivaliser avec celle du Werder Brême qui, selon les dires de Sky Sports, serait prêt à signer un chèque de 20 millions pour s'attacher les services de l'international norvégien.Vincent Kompany continue d'écumer les clubs belges afin de dénicher les joueurs qui vont lui permettre de renforcer sa nouvelle équipe de Burnley. S'il a pu mettre le grappin sur Samuel Bastien du Standard et Josh Cullen d'Anderlecht, il n'est en revanche pas parvenu à engager Jackson Muleka, qui a finalement quitté les Rouches pour Besiktas, et Bart Verbruggen, le deuxième gardien du RSCA qui restera (pour l'instant) au Lotto Park). Désormais c'est l'ailier Manuel Benson ,de l'Antwerp, qui se trouve dans le viseur de l'ancien T1 anderlechtois. Selon Het Nieuwsblad, Burnley aurait déjà transmis une première offre aux dirigeants anversois, mais celle-ci était inférieure aux trois millions d'euros minimum réclamés par le Great Old, qui ne veut pas se séparer de son joueur pour moins que ce qu'il avait payé pour l'acquérir en provenance de Genk voici trois ans. Les Anversois espèreraient même un petit million de plus pour Benson, qui est toujours sous contrat avec eux jusqu'en 2023.Alors que Sebastiano Esposito était titulaire ce dimanche pour la réception d'Ostende et que l'autre recrue offensive, Fabio Silva, a marqué pour sa montée au jeu, Anderlecht chercherait encore à renforcer son attaque.Benito Raman a remplacé Lior Refaelov en seconde mi-temps, mais il semblerait que Felice Mazzu ne le voit pas spécialement comme le nouveau Dante Vanzeir, un profil dont il est assez proche.Le Corriere dello Sport annonce que les Mauves pisteraient encore Christian Kouamé, qui leur avait été prêté par la Fiorentina la saison dernière. Malgré un style pas toujours académique, l'Ivoirien, associé à Joshua Zirkzee, avait empilé 13 buts et délivré 10 assists en 36 apparitions à l'ombre de Saint-Guidon. Il espérait que ces statistiques pourraient le relancer à Florence. Mais la Viola est ambitieuse pour la saison prochaine et un concurrent de renom est arrivé en juillet en la personne de Luka Jovic, du Real Madrid. De quoi pousser Kouamé vers la sortie et intéresser un Anderlecht qui ne pourrait cependant pas proposer plus qu'une location assortie d'une option d'achat. D'autres formations seraient aussi sur les rangs et seraient peut-être en mesure de l'acheter directement. Le nom de Galatasaray est celui qui revient le plus souvent.