Un chantier en défense au Jan Breydel stadion

Le FC Bruges n'a pas vécu un début de saison convaincant. Certes, il n'y a pas encore de raison de paniquer pour le moment, mais Het Laatste Nieuws rapporte dans son édition du jour que Carl Hoefkens aimerait avoir des renforts. La question est de savoir qui, dans le noyau actuel , est assez fort pour évoluer aux côtés de Clinton Mata au sein du trio défensif.

Pendant la finale de la Supercoupe et lors des deux premières journées de championnat, un trio différent a été aligné à chaque fois. Jack Hendry, Owen Otasowie et Brandon Mechele n'ont pas spécialement convaincu et avec le départ annoncé de Stanley Nsoki à Hoffenheim, le poste de défenseur central risque de devenir un gros problèmes dans les prochaines semaines et les prochains mois.

Du sang frais est-il en route pour la Venise du Nord ? Le Club Brugeois cherche aussi à renforcer le poste de milieu défensif. Le jeune Noah Mbamba est certes un grand talent, mais à 17 ans, il est probablement trop tendre pour évoluer une saison entière à haut niveau. C'est ce qu'il ressort de ses premières sorties de la saison. Eder Balanta fait partie du noyau depuis des années et apporte beaucoup de puissance et de cran. Mais dans le même temps, le Colombien n'est pas toujours à la hauteur dans les grandes rencontres. Pour renforcer le poste de numéro 6 dans son échiquier, le champion de Belgique aimerait convaincre Sander Berge, champion de Belgique avec Genk en 2019, de quitter Sheffield United, pensionnaire de Championship, pour la Flandre-Occidentale.

Pour le poste de piston, on s'interroge déjà sur l'un des transferts de l'été: le Néerlandais Bjorn Meijer. Arrivé en provenance de Groningen pour 6 millions d'euros, le joueur de 19 ans a clairement besoin d'une période d'adaptation à la Jupiler Pro League. En soi, ce n'est pas illogique, mais avec la blessure de Tajon Buchanan, le champion de Belgique manque de profondeur de banc à cette position. Ce week-end, Edouard Sobol est monté au jeu contre Eupen et il est encore apparu que l'Ukrainien n'a pas assez de qualités pour revendiquer une place de titulaire. Surtout à plus long terme.

Dante Vanzeir, ici lors du match amical de l'Union au Sporting Lisbonne., iStock
Dante Vanzeir, ici lors du match amical de l'Union au Sporting Lisbonne. © iStock

Vanzeir en Europe

Dante Vanzeir est resté fidèle à l'Union cet été et se prépare à vivre sa première aventure européenne avec l'équipe bruxelloise. Cette aventure commence ce soir avec la réception, à Louvain, des Rangers, finalistes de l'Europa League l'an dernier. Les chances de l'Union sur le papier semblent minces face à une équipe dont la valeur marchande dépasse les 130 millions. Dans HLN, celui qui a été repris pour la première fois chez les Diables rouges la saison dernière, se montre cependant optimiste : "Il y a toujours une chance qu'on passe." Il estime que la pression sera moindre pour l'Union que pour les Glasgow Rangers pour qui une élimination à ce stade de la compétition serait perçu comme une tragédie. "Nous n'avons pas de pression sur nos épaules et nous pouvons donc nous amuser et oser des choses. Nous ne sommes pas obligés de nous qualifier pour les groupes de la Ligue des champions. Le fait que nous soyons déjà assurés de disputer les groupes de la Ligue Europa est une belle étape pour notre club. Et si nous gagnons un match européen, nous ferons déjà mieux que la saison dernière", estime encore Dante Vanzeir.

L'Union, a bien sûr perdu des joueurs importants et décisifs lors de la fenêtre des transferts de cet été. Vanzeir admet que son "frère" attaquant Deniz Undav lui manque beaucoup. "Dans le football, vous avez beaucoup de collègues mais pas autant d'amis. Je peux dire qu'Undav est devenu un véritable ami. J'espère qu'il pourra faire ses preuves en Premier League comme il a réussi à le faire à l'Union. Bien sûr, il me manque, sur mais aussi en dehors du terrain. Nous étions faits l'un pour l'autre, dès le premier instant. Dans notre 3-5-2, c'était parfait", explique Vanzeir. Mais l'attaquant unioniste souligne également les nouveaux talents recrutés par sa formation ont des qualités pour compenser les départs d'Undav et Casper Nielsen.

Les débuts en Europe seront très importants très importants pour Dante Vanzeir. Non seulement s'il veut lui aussi avoir la chance de s'offrir un beau transfert à l'avenir, mais aussi pour attirer l'attention du sélectionneur national Roberto Martínez. Il est cependant conscient qu'une sélection pour la Coupe du monde sera difficile à décrocher : "Je l'espère, mais je ne l'attends pas immédiatement. Même si je marque douze buts, je ne pense pas que je serai dans la sélection. Pour avoir une chance, il faut que mes concurrents directs se blessent. Et je ne leur souhaiterai certainement pas cela. J'espère que la Belgique montrera quelque chose avec son meilleur noyau au Qatar", conclut un Vanzeir, déjà premier supporter des Diables.

Jhon Lucumi sera-t-il le successeur d'Arthur Theate à Bologne ?, iStock
Jhon Lucumi sera-t-il le successeur d'Arthur Theate à Bologne ? © iStock

Le successeur de Theate se trouve-t-il dans le Limbourg ?

Het Belang Van Limburg annonce que Bologne montre un intérêt concret pour s'attacher les services de Jhon Lucumi. Les Italiens sont à la recherche d'un successeur à notre compatriote Arthur Theate, parti pour le Stade Rennais et voient dans le défenseur de Genk le profil idéal. Il n'y a pas encore d'offre concrète selon Het Belang van Limburg.

Lucumi entre dans sa dernière année de contrat et un transfert arrangerait probablement toutes les parties. Genk ne compte en tout cas pas demander moins d'argent aux candidats acheteurs que le prix qui avait fixé lors de la dernière prolongation de contrat du Colombien, l'année dernière. Certaines équipes espagnoles suivraient également Lucumi.

Par ailleurs, le transfert définitif d'Iké Ugbo à Troyes, qui louait l'attaquant pour six mois, est presque bouclé. Dans le dossier de Cyriel Dessers, on attend toujours la première offre du FC Copenhague, qui avait invité l'attaquant à dîner la semaine dernière.

Le FC Bruges n'a pas vécu un début de saison convaincant. Certes, il n'y a pas encore de raison de paniquer pour le moment, mais Het Laatste Nieuws rapporte dans son édition du jour que Carl Hoefkens aimerait avoir des renforts. La question est de savoir qui, dans le noyau actuel , est assez fort pour évoluer aux côtés de Clinton Mata au sein du trio défensif. Pendant la finale de la Supercoupe et lors des deux premières journées de championnat, un trio différent a été aligné à chaque fois. Jack Hendry, Owen Otasowie et Brandon Mechele n'ont pas spécialement convaincu et avec le départ annoncé de Stanley Nsoki à Hoffenheim, le poste de défenseur central risque de devenir un gros problèmes dans les prochaines semaines et les prochains mois. Du sang frais est-il en route pour la Venise du Nord ? Le Club Brugeois cherche aussi à renforcer le poste de milieu défensif. Le jeune Noah Mbamba est certes un grand talent, mais à 17 ans, il est probablement trop tendre pour évoluer une saison entière à haut niveau. C'est ce qu'il ressort de ses premières sorties de la saison. Eder Balanta fait partie du noyau depuis des années et apporte beaucoup de puissance et de cran. Mais dans le même temps, le Colombien n'est pas toujours à la hauteur dans les grandes rencontres. Pour renforcer le poste de numéro 6 dans son échiquier, le champion de Belgique aimerait convaincre Sander Berge, champion de Belgique avec Genk en 2019, de quitter Sheffield United, pensionnaire de Championship, pour la Flandre-Occidentale.Pour le poste de piston, on s'interroge déjà sur l'un des transferts de l'été: le Néerlandais Bjorn Meijer. Arrivé en provenance de Groningen pour 6 millions d'euros, le joueur de 19 ans a clairement besoin d'une période d'adaptation à la Jupiler Pro League. En soi, ce n'est pas illogique, mais avec la blessure de Tajon Buchanan, le champion de Belgique manque de profondeur de banc à cette position. Ce week-end, Edouard Sobol est monté au jeu contre Eupen et il est encore apparu que l'Ukrainien n'a pas assez de qualités pour revendiquer une place de titulaire. Surtout à plus long terme.Dante Vanzeir est resté fidèle à l'Union cet été et se prépare à vivre sa première aventure européenne avec l'équipe bruxelloise. Cette aventure commence ce soir avec la réception, à Louvain, des Rangers, finalistes de l'Europa League l'an dernier. Les chances de l'Union sur le papier semblent minces face à une équipe dont la valeur marchande dépasse les 130 millions. Dans HLN, celui qui a été repris pour la première fois chez les Diables rouges la saison dernière, se montre cependant optimiste : "Il y a toujours une chance qu'on passe." Il estime que la pression sera moindre pour l'Union que pour les Glasgow Rangers pour qui une élimination à ce stade de la compétition serait perçu comme une tragédie. "Nous n'avons pas de pression sur nos épaules et nous pouvons donc nous amuser et oser des choses. Nous ne sommes pas obligés de nous qualifier pour les groupes de la Ligue des champions. Le fait que nous soyons déjà assurés de disputer les groupes de la Ligue Europa est une belle étape pour notre club. Et si nous gagnons un match européen, nous ferons déjà mieux que la saison dernière", estime encore Dante Vanzeir.L'Union, a bien sûr perdu des joueurs importants et décisifs lors de la fenêtre des transferts de cet été. Vanzeir admet que son "frère" attaquant Deniz Undav lui manque beaucoup. "Dans le football, vous avez beaucoup de collègues mais pas autant d'amis. Je peux dire qu'Undav est devenu un véritable ami. J'espère qu'il pourra faire ses preuves en Premier League comme il a réussi à le faire à l'Union. Bien sûr, il me manque, sur mais aussi en dehors du terrain. Nous étions faits l'un pour l'autre, dès le premier instant. Dans notre 3-5-2, c'était parfait", explique Vanzeir. Mais l'attaquant unioniste souligne également les nouveaux talents recrutés par sa formation ont des qualités pour compenser les départs d'Undav et Casper Nielsen.Les débuts en Europe seront très importants très importants pour Dante Vanzeir. Non seulement s'il veut lui aussi avoir la chance de s'offrir un beau transfert à l'avenir, mais aussi pour attirer l'attention du sélectionneur national Roberto Martínez. Il est cependant conscient qu'une sélection pour la Coupe du monde sera difficile à décrocher : "Je l'espère, mais je ne l'attends pas immédiatement. Même si je marque douze buts, je ne pense pas que je serai dans la sélection. Pour avoir une chance, il faut que mes concurrents directs se blessent. Et je ne leur souhaiterai certainement pas cela. J'espère que la Belgique montrera quelque chose avec son meilleur noyau au Qatar", conclut un Vanzeir, déjà premier supporter des Diables.Het Belang Van Limburg annonce que Bologne montre un intérêt concret pour s'attacher les services de Jhon Lucumi. Les Italiens sont à la recherche d'un successeur à notre compatriote Arthur Theate, parti pour le Stade Rennais et voient dans le défenseur de Genk le profil idéal. Il n'y a pas encore d'offre concrète selon Het Belang van Limburg.Lucumi entre dans sa dernière année de contrat et un transfert arrangerait probablement toutes les parties. Genk ne compte en tout cas pas demander moins d'argent aux candidats acheteurs que le prix qui avait fixé lors de la dernière prolongation de contrat du Colombien, l'année dernière. Certaines équipes espagnoles suivraient également Lucumi.Par ailleurs, le transfert définitif d'Iké Ugbo à Troyes, qui louait l'attaquant pour six mois, est presque bouclé. Dans le dossier de Cyriel Dessers, on attend toujours la première offre du FC Copenhague, qui avait invité l'attaquant à dîner la semaine dernière.