Un Beerschot plus noir-jaune-rouge

Le Beerschot s'offre un mercato très belge. Après Robbe Quirynen, Thibaud Verlinden, Thibo Baeten, Bill Lathouwers et Mardochée Nzita, les Rats devraient, selon Gazet van Antwerpen, engager Hervé Matthys, 26 ans. Formé à Anderlecht, ce défenseur central gaucher arrivait en fin de contrat avec ADO La Haye. Mais avant d'officialiser la venue de ce dernier, le club anversois a annoncé le transfert d'Ibrahim Alhassan, un Nigérian de 25 ans, qui évolue au poste de milieu défensif et qui arrive gratuitement en provenance du club portugais de Nacional. Lors de la saison 2017-18, Alhassan avait évolué aux côtés d'une vieille connaissance du Kiel, Raphael Holzhauser (parti depuis lors à OHL), lors d'un passage l'Austria Vienne.

Le Beerschot s'est aussi montré mécontent du calendrier de la Challenger Pro League, le nouveau nom dont sera affublé la D1B est maintenant appelé. Les Mannekes doivent jouer leurs deux premières rencontres à domicile à huis clos et il s'agit de de beaux duels contre Beveren et Lierse. Une grosse perte sur le plan financier vu que ces adversaires auraient sans doute permis de bien remplir le Kiel.

Un Américain à Westerlo

Westerlo continue de se renforcer pour son retour parmi l'élite. Après les gardiens Nick Gillekens et Sinan Bolat, un troisième transfert estival est arrivé en Campine : Bryan Reynolds. Westerlo va le louer pour une saison à l'AS Roma.

'Américain de 20 ans ne sera pas dépaysé puisqu'il avait déjà été prêté à Courtrai lors des six derniers mois, alors que son nom avait d'abord été cité à Anderlecht et au FC Bruges. Ce premier prêt dans notre pays lui a fait du bien, comme il le confiait à Gazet van Antwerpen. "J'avais vraiment besoin de cela car à l'AS Roma, j'avais perdu le sens de la compétition. J'avais besoin de temps de jeu. A Courtrai, je n'ai cependant pas atteint mon meilleur niveau. Je ne m'y sentais pas aussi bien qu'en MLS. Là-bas, j'avais vraiment le sentiment de pouvoir gagner tous les matches, ce qui me procurait beaucoup de confiance", explique-t-il.

Au Kuipje, Reynolds espère retrouver cette ancienne forme. Et il est prêt à tout. Il a même ignoré les conseils de José Mourinho, son entraîneur à l'AS Roma. L'Américain en rigole d'ailleurs : "Mourinho m'a parlé en italien, alors que je ne parle pas italien. Alors, il est temps de te trouver une petite amie italienne, m'a-t-il répondu. Mais pour le moment, je veux uniquement meconcentrer sur le football, ce qui pourra mieux fonctionner si je me prends pas la tête avec la recherche d'une petite amie", pense-t-il.

Bryan Reynolds veut également se servir de Westerlo comme un tremplin vers l'équipe nationale américaine. Ces derniers mois, il n'a plus été appelé. "La période précédant la Coupe du monde est courte, mais si j'atteins mon meilleur niveau, j'ai certainement une chance d'être repris", estime-t-il.

En plus de Reynolds, Westerlo aimerait également attirer un de ses compatrotes, Griffin Yow. Les Campinois ont conclu un accord avec DC United (le club où Nicolas Frutos figure toujours dans le staff) pour transférer définitivement le jeune ailier de 19 ans. Le défenseur central turc Ravil Tagir (19 ans) est également en route pour le Kuipje. L'international junior serait loué pendant une saison à Basaksehir.

Le métier de votre vie

La direction sportive du KRC Genk sera bientôt élargie. Selon Het Belang van Limburg, l'ancien gardien de but Sem Franssen (38 ans) va devenir le 'Coordinateur Technique Football'. Avec le "Head of Football" Dimitri de Condé et le "Head of Scouting" Dirk Schoofs, il définira les lignes sportives de l'équipe limbourgeoise. Franssen ne sera pleinement opérationnel qu'à partir de la mi-septembre. D'ici là, il reste en poste en tant que CEO, pour la région flamande, du groupe RH Q Jobs.

Dimitri de Condé explique cette arrivée dans les colonnes deHet Belang van Limburg. "Depuis 25 ans, nous sommes le troisième club le plus titré de Belgique, et même le numéro 2 ces cinq dernières années", commence-t-il. "Nous voulons que cela reste encore le cas, il est donc important de mettre en place un climat sportif de haut niveau. Il est important aussi que nous ne perdions pas notre ancrage local", poursuit De Condé.

Dimitri De Condé va avoir du soutien à Genk., iStock
Dimitri De Condé va avoir du soutien à Genk. © iStock

En tant que Limbourgeois et ancien joueur de Genk, Franssen veillera aux valeurs, à l'ADN et à la philosophie du KRC Genk. Il doit aussi faire le lien avec l'académie des jeunes. De Condé voit aussi une trinité se former : "Je le considère également comme un soutien personnel. Dirk Schoofs, Sem Franssen et moi formerons une trinité."

Franssen a joué pour Genk de ses 13 ans jusqu'à ses 21 ans. Il se réjouit de ce changement de carrière. Sur son profil LinkedIn, il écrit les mots suivant : "Et si vous aviez un excellent travail que vous aimez faire avec des collègues que vous appréciez sincèrement, et que soudain vous pouviez commencer à travailler dans votre passion au sein du club de votre coeur bleu ? Alors, il suffit de se lancer dans ce défi avec beaucoup d'enthousiasme."

Le Beerschot s'offre un mercato très belge. Après Robbe Quirynen, Thibaud Verlinden, Thibo Baeten, Bill Lathouwers et Mardochée Nzita, les Rats devraient, selon Gazet van Antwerpen, engager Hervé Matthys, 26 ans. Formé à Anderlecht, ce défenseur central gaucher arrivait en fin de contrat avec ADO La Haye. Mais avant d'officialiser la venue de ce dernier, le club anversois a annoncé le transfert d'Ibrahim Alhassan, un Nigérian de 25 ans, qui évolue au poste de milieu défensif et qui arrive gratuitement en provenance du club portugais de Nacional. Lors de la saison 2017-18, Alhassan avait évolué aux côtés d'une vieille connaissance du Kiel, Raphael Holzhauser (parti depuis lors à OHL), lors d'un passage l'Austria Vienne.Le Beerschot s'est aussi montré mécontent du calendrier de la Challenger Pro League, le nouveau nom dont sera affublé la D1B est maintenant appelé. Les Mannekes doivent jouer leurs deux premières rencontres à domicile à huis clos et il s'agit de de beaux duels contre Beveren et Lierse. Une grosse perte sur le plan financier vu que ces adversaires auraient sans doute permis de bien remplir le Kiel.Westerlo continue de se renforcer pour son retour parmi l'élite. Après les gardiens Nick Gillekens et Sinan Bolat, un troisième transfert estival est arrivé en Campine : Bryan Reynolds. Westerlo va le louer pour une saison à l'AS Roma. 'Américain de 20 ans ne sera pas dépaysé puisqu'il avait déjà été prêté à Courtrai lors des six derniers mois, alors que son nom avait d'abord été cité à Anderlecht et au FC Bruges. Ce premier prêt dans notre pays lui a fait du bien, comme il le confiait à Gazet van Antwerpen. "J'avais vraiment besoin de cela car à l'AS Roma, j'avais perdu le sens de la compétition. J'avais besoin de temps de jeu. A Courtrai, je n'ai cependant pas atteint mon meilleur niveau. Je ne m'y sentais pas aussi bien qu'en MLS. Là-bas, j'avais vraiment le sentiment de pouvoir gagner tous les matches, ce qui me procurait beaucoup de confiance", explique-t-il.Au Kuipje, Reynolds espère retrouver cette ancienne forme. Et il est prêt à tout. Il a même ignoré les conseils de José Mourinho, son entraîneur à l'AS Roma. L'Américain en rigole d'ailleurs : "Mourinho m'a parlé en italien, alors que je ne parle pas italien. Alors, il est temps de te trouver une petite amie italienne, m'a-t-il répondu. Mais pour le moment, je veux uniquement meconcentrer sur le football, ce qui pourra mieux fonctionner si je me prends pas la tête avec la recherche d'une petite amie", pense-t-il. Bryan Reynolds veut également se servir de Westerlo comme un tremplin vers l'équipe nationale américaine. Ces derniers mois, il n'a plus été appelé. "La période précédant la Coupe du monde est courte, mais si j'atteins mon meilleur niveau, j'ai certainement une chance d'être repris", estime-t-il.En plus de Reynolds, Westerlo aimerait également attirer un de ses compatrotes, Griffin Yow. Les Campinois ont conclu un accord avec DC United (le club où Nicolas Frutos figure toujours dans le staff) pour transférer définitivement le jeune ailier de 19 ans. Le défenseur central turc Ravil Tagir (19 ans) est également en route pour le Kuipje. L'international junior serait loué pendant une saison à Basaksehir.La direction sportive du KRC Genk sera bientôt élargie. Selon Het Belang van Limburg, l'ancien gardien de but Sem Franssen (38 ans) va devenir le 'Coordinateur Technique Football'. Avec le "Head of Football" Dimitri de Condé et le "Head of Scouting" Dirk Schoofs, il définira les lignes sportives de l'équipe limbourgeoise. Franssen ne sera pleinement opérationnel qu'à partir de la mi-septembre. D'ici là, il reste en poste en tant que CEO, pour la région flamande, du groupe RH Q Jobs. Dimitri de Condé explique cette arrivée dans les colonnes deHet Belang van Limburg. "Depuis 25 ans, nous sommes le troisième club le plus titré de Belgique, et même le numéro 2 ces cinq dernières années", commence-t-il. "Nous voulons que cela reste encore le cas, il est donc important de mettre en place un climat sportif de haut niveau. Il est important aussi que nous ne perdions pas notre ancrage local", poursuit De Condé. En tant que Limbourgeois et ancien joueur de Genk, Franssen veillera aux valeurs, à l'ADN et à la philosophie du KRC Genk. Il doit aussi faire le lien avec l'académie des jeunes. De Condé voit aussi une trinité se former : "Je le considère également comme un soutien personnel. Dirk Schoofs, Sem Franssen et moi formerons une trinité."Franssen a joué pour Genk de ses 13 ans jusqu'à ses 21 ans. Il se réjouit de ce changement de carrière. Sur son profil LinkedIn, il écrit les mots suivant : "Et si vous aviez un excellent travail que vous aimez faire avec des collègues que vous appréciez sincèrement, et que soudain vous pouviez commencer à travailler dans votre passion au sein du club de votre coeur bleu ? Alors, il suffit de se lancer dans ce défi avec beaucoup d'enthousiasme."