Le communiqué précise encore au sujet des Russes qu'"aucun symbole, couleur ou drapeau national ne doit être affiché ou aucun hymne ne doit être joué lors de compétitions internationales". La FINA n'a pas suivi les recommandations du Comité international olympique (CIO) à savoir bannir les sportifs russes et bélarusses des compétitions. Elle précise toutefois : "la FINA reste profondément préoccupée par l'impact de la guerre sur la communauté de la natation et la population ukrainienne en général. La FINA continuera à surveiller attentivement la situation grave et prendra d'autres décisions si nécessaire." L'instance dirigeante du deuxième sport olympique a par ailleurs retiré l'Ordre de la FINA qui avait été attribué en 2014 au président russe Vladimir Poutine. (Belga)

Le communiqué précise encore au sujet des Russes qu'"aucun symbole, couleur ou drapeau national ne doit être affiché ou aucun hymne ne doit être joué lors de compétitions internationales". La FINA n'a pas suivi les recommandations du Comité international olympique (CIO) à savoir bannir les sportifs russes et bélarusses des compétitions. Elle précise toutefois : "la FINA reste profondément préoccupée par l'impact de la guerre sur la communauté de la natation et la population ukrainienne en général. La FINA continuera à surveiller attentivement la situation grave et prendra d'autres décisions si nécessaire." L'instance dirigeante du deuxième sport olympique a par ailleurs retiré l'Ordre de la FINA qui avait été attribué en 2014 au président russe Vladimir Poutine. (Belga)