"Nous sommes conscients que les nouvelles dates sont difficiles pour certaines nations - notamment à cause du Ramadan ou du calendrier des clubs européens - mais il était essentiel pour la FIH de soutenir pleinement le souhait des athlètes de jouer", a déclaré Thierry Weil, CEO de la FIH. Un nouveau calendrier qui ne réjouit en effet pas vraiment les équipes européennes et belge. "Ces nouvelles dates sont un gros souci pour nous", explique Denis Van Damme, responsable de la communication à la fédération belge (ARBH). "Nous attendons de voir quelle sera la réaction des fédérations européennes sur cette décision du comité exécutif de la FIH avant de nous prononcer." Il est vrai que pas moins de 9 joueuses du noyau A des Red Panthers avaient été appelées par Darran Bisley, le coach des Young Red Panthers, afin de disputer cette Coupe du monde où la Belgique visait une place dans le top 5. Or aux nouvelles dates, les joueuses belges sont censées préparer la phase finale de leur championnat en club et surtout rentrer dans leur dernière ligne droite en vue des Mondiaux seniors qui se dérouleront début juillet conjointement en Espagne et aux Pays-Bas. En U21 à Potchestroom, les jeunes Belges ont été versées dans un groupe avec l'Angleterre, l'Uruguay et le Canada. Les deux premières équipes de chacune des 4 poules se hissent en quarts de finale. (Belga)

"Nous sommes conscients que les nouvelles dates sont difficiles pour certaines nations - notamment à cause du Ramadan ou du calendrier des clubs européens - mais il était essentiel pour la FIH de soutenir pleinement le souhait des athlètes de jouer", a déclaré Thierry Weil, CEO de la FIH. Un nouveau calendrier qui ne réjouit en effet pas vraiment les équipes européennes et belge. "Ces nouvelles dates sont un gros souci pour nous", explique Denis Van Damme, responsable de la communication à la fédération belge (ARBH). "Nous attendons de voir quelle sera la réaction des fédérations européennes sur cette décision du comité exécutif de la FIH avant de nous prononcer." Il est vrai que pas moins de 9 joueuses du noyau A des Red Panthers avaient été appelées par Darran Bisley, le coach des Young Red Panthers, afin de disputer cette Coupe du monde où la Belgique visait une place dans le top 5. Or aux nouvelles dates, les joueuses belges sont censées préparer la phase finale de leur championnat en club et surtout rentrer dans leur dernière ligne droite en vue des Mondiaux seniors qui se dérouleront début juillet conjointement en Espagne et aux Pays-Bas. En U21 à Potchestroom, les jeunes Belges ont été versées dans un groupe avec l'Angleterre, l'Uruguay et le Canada. Les deux premières équipes de chacune des 4 poules se hissent en quarts de finale. (Belga)