"L'année prochaine nous voulons offrir une dotation équivalente dans toutes nos courses. Mais compte tenu de notre budget, nous ne le ferons maintenant que pour le Tour des Flandres", a expliqué le CEO de Flanders Classics Tomas Van den Spiegel. "J'espère que les autres organisateurs suivront notre exemple." (Belga)

"L'année prochaine nous voulons offrir une dotation équivalente dans toutes nos courses. Mais compte tenu de notre budget, nous ne le ferons maintenant que pour le Tour des Flandres", a expliqué le CEO de Flanders Classics Tomas Van den Spiegel. "J'espère que les autres organisateurs suivront notre exemple." (Belga)