Trois formations françaises, Cofidis, Direct Energie et Fortuneo, et une allemande, Bora, feront donc partie du peloton des 22 équipes (de 9 coureurs), à côté des dix-huit qualifiées d'office. "C'est une sélection sans surprise", a déclaré le directeur du Tour Christian Prudhomme. Cofidis est articulée autour de son routier-sprinteur Nacer Bouhanni, tout comme Direct Energie, qui compte sur Bryan Coquard à côté de Thomas Voeckler et Sylvain Chavanel, des "pépés flingueurs" selon l'expression du directeur du Tour. Fortuneo, une équipe "qui progresse et qui est combative", s'est renforcée avec le Danois Chris Anker Sörensen. Quant à Bora, elle possède dans son effectif le prometteur champion d'Allemagne, Emanuel Buchmann, à côté de coureurs solides (Nerz, Huzarski, Barta). Le Tour de France 2016 partira de la Manche le 2 juillet pour se conclure sur les Champs-Elysées à Paris le 24 juillet. (Belga)

Trois formations françaises, Cofidis, Direct Energie et Fortuneo, et une allemande, Bora, feront donc partie du peloton des 22 équipes (de 9 coureurs), à côté des dix-huit qualifiées d'office. "C'est une sélection sans surprise", a déclaré le directeur du Tour Christian Prudhomme. Cofidis est articulée autour de son routier-sprinteur Nacer Bouhanni, tout comme Direct Energie, qui compte sur Bryan Coquard à côté de Thomas Voeckler et Sylvain Chavanel, des "pépés flingueurs" selon l'expression du directeur du Tour. Fortuneo, une équipe "qui progresse et qui est combative", s'est renforcée avec le Danois Chris Anker Sörensen. Quant à Bora, elle possède dans son effectif le prometteur champion d'Allemagne, Emanuel Buchmann, à côté de coureurs solides (Nerz, Huzarski, Barta). Le Tour de France 2016 partira de la Manche le 2 juillet pour se conclure sur les Champs-Elysées à Paris le 24 juillet. (Belga)