"Vous avez vu comme tout le monde comment nous nous sommes qualifiés non sans mal et avec tant d'efforts tors du tournoi à Debrecen", peut-on lire dans un communiqué. "Lors d'une première tentative à Graz en Autriche, nous avions failli nous qualifier déjà. Ensuite, nous avons participé aux Jeux Olympiques avec beaucoup de succès. Si vous regardez le classement mondial, les six joueurs de Team Antwerp (les 6 premiers du classement belge) ont à eux seuls plus de points que les cinquante meilleurs joueurs du Brésil réunis, qui étaient à la 20e place mondiale la semaine dernière. Nous étions une bonne équipe qui pouvait entrer en ligne de compte pour une qualification à l'époque et nous l'avons fait sur le terrain en 2021. A part ça, nous n'avons pas vraiment d'autres commentaires à faire. Cela nuirait à l'énorme travail effectué et aux nombreux sacrifices que nous avons consentis pendant des mois". Le quotidien De Standaard a rapporté dans son édition de mercredi que des tournois de basket 3X3 auraient été organisés en Belgique, à Anvers, entre août et octobre 2019, de façon fictive, pour permettre aux Belgian Lions de récolter les points nécessaires au classement FIBA 3X3 afin de pouvoir participer aux tournois de qualifications en vue des Jeux Olympiques de Tokyo. Les tournois de qualifications pour les Jeux Olympiques de Tokyo ont eu lieu à Graz en Autriche fin mai puis à Debrecen en Hongrie début juin. Ils avaient été reportés d'un an suite au report des JO en raison de la crise sanitaire. Et selon le site de la FIBA, les seize meilleures nations au ranking mondial par pays au 1er novembre 2019, non encore qualifiés pour les JO, pouvaient y prendre part (il fallait aussi que le pays n'ait participé à aucun des deux derniers tournois olympiques de basket 5X5 (hommes et dames confondus) aux JO de 2012 et 2016 donc). Vingt et un pays (sans tenir compte du Japon qualifié d'office) ont participé à au moins l'une des deux éditions précédentes des JO, mais pas la Belgique qui figurait à la 14e place de ce classement avec plus de onze millions de points (11.435.665 points). Les Belgian Lions, invités aux tournois pré-olympiques, avaient manqué de peu une qualification pour Tokyo lors du premier rendez-vous en Autriche pour remporter le second en Hongrie, synonyme de billet pour la capitale japonaise. Au final, les Belgian 3X3 ont été jusqu'en demi-finales et pris la 4e place, au pied des médailles. L'équipe 3X3 Antwerpen avec Nick Celis, Rafael Bogaerts, Thierry Marien et Thibaut Vervoort, soit les quatre Olympiens, a encore pris la 3e place du tournoi de Lausanne dimanche, épreuve comptant pour le World Tour et sont engagés cette semaine (avec Bryan De Valck à la place de Thierry Marien) au tournoi Challenger de Riga en Lettonie, qualificatif pour le Masters d'Abou Dhabi (World Tour), prévu fin octobre. (Belga)

"Vous avez vu comme tout le monde comment nous nous sommes qualifiés non sans mal et avec tant d'efforts tors du tournoi à Debrecen", peut-on lire dans un communiqué. "Lors d'une première tentative à Graz en Autriche, nous avions failli nous qualifier déjà. Ensuite, nous avons participé aux Jeux Olympiques avec beaucoup de succès. Si vous regardez le classement mondial, les six joueurs de Team Antwerp (les 6 premiers du classement belge) ont à eux seuls plus de points que les cinquante meilleurs joueurs du Brésil réunis, qui étaient à la 20e place mondiale la semaine dernière. Nous étions une bonne équipe qui pouvait entrer en ligne de compte pour une qualification à l'époque et nous l'avons fait sur le terrain en 2021. A part ça, nous n'avons pas vraiment d'autres commentaires à faire. Cela nuirait à l'énorme travail effectué et aux nombreux sacrifices que nous avons consentis pendant des mois". Le quotidien De Standaard a rapporté dans son édition de mercredi que des tournois de basket 3X3 auraient été organisés en Belgique, à Anvers, entre août et octobre 2019, de façon fictive, pour permettre aux Belgian Lions de récolter les points nécessaires au classement FIBA 3X3 afin de pouvoir participer aux tournois de qualifications en vue des Jeux Olympiques de Tokyo. Les tournois de qualifications pour les Jeux Olympiques de Tokyo ont eu lieu à Graz en Autriche fin mai puis à Debrecen en Hongrie début juin. Ils avaient été reportés d'un an suite au report des JO en raison de la crise sanitaire. Et selon le site de la FIBA, les seize meilleures nations au ranking mondial par pays au 1er novembre 2019, non encore qualifiés pour les JO, pouvaient y prendre part (il fallait aussi que le pays n'ait participé à aucun des deux derniers tournois olympiques de basket 5X5 (hommes et dames confondus) aux JO de 2012 et 2016 donc). Vingt et un pays (sans tenir compte du Japon qualifié d'office) ont participé à au moins l'une des deux éditions précédentes des JO, mais pas la Belgique qui figurait à la 14e place de ce classement avec plus de onze millions de points (11.435.665 points). Les Belgian Lions, invités aux tournois pré-olympiques, avaient manqué de peu une qualification pour Tokyo lors du premier rendez-vous en Autriche pour remporter le second en Hongrie, synonyme de billet pour la capitale japonaise. Au final, les Belgian 3X3 ont été jusqu'en demi-finales et pris la 4e place, au pied des médailles. L'équipe 3X3 Antwerpen avec Nick Celis, Rafael Bogaerts, Thierry Marien et Thibaut Vervoort, soit les quatre Olympiens, a encore pris la 3e place du tournoi de Lausanne dimanche, épreuve comptant pour le World Tour et sont engagés cette semaine (avec Bryan De Valck à la place de Thierry Marien) au tournoi Challenger de Riga en Lettonie, qualificatif pour le Masters d'Abou Dhabi (World Tour), prévu fin octobre. (Belga)