Pour son 1.300e match en saison régulière, LeBron James a été au four et au moulin: 6 rebonds, 4 passes, 2 interceptions et 2 contres et, surtout, 19 points, cinq de ses coéquipiers ayant également marqué plus de 10 points. Les Lakers se reprennent après avoir perdu 5 des 6 matches suivant la blessure d'Anthony Davis, mais restent désormais sur deux victoires consécutives. La défaite est encore plus douloureuse pour les Warriors, où Stephen Curry a été limité à 16 points et qui ont également perdu Draymond Green sur blessure. Plus tôt dans la soirée, les Bucks se sont imposés 105-100 face à des Clippers valeureux, mais qui ont totalement coulé en fin de match, en ne marquant pas un seul point dans les 4 dernières minutes de la rencontre. Giannis Antetekounmpo, MVP (meilleur joueur) des deux dernières saisons de NBA, ne s'est pas fait prier, en marquant sept points d'affilée, permettant ainsi aux Bucks, troisièmes à l'Est, de prendre l'avantage. A dix secondes du terme, il s'est même fendu d'un dunk assassin, enterrant définitivement les espoirs des coéquipiers de Kawhi Leonard (25 pts), Paul George (16 pts) et du Français Nicolas Batum (8 pts). Le "Greek Freak" a soigné ses statistiques face à la troisième franchise de l'Ouest, avec 36 points et 14 rebonds, mais aussi 5 passes décisives, 4 contres et 1 interception. Il devient à l'occasion le premier joueur des Bucks à marquer plus de 35 points sur 4 matches consécutifs depuis Kareem Abdul-Jabbar en 1973. Pour les Bucks, qui ont également enregistré le retour de Jrue Holiday (2 pts), c'est la première victoire cette saison en 11 matches où ils étaient menés au troisième quart-temps. A noter également la soirée à 46 points pour Bradley Beal, n'empêchant pas la défaite 111-110 des Washington Wizards à Boston Celtics de Jayson Tatum (31 pts) et Kemba Walker (21 pts). (Belga)

Pour son 1.300e match en saison régulière, LeBron James a été au four et au moulin: 6 rebonds, 4 passes, 2 interceptions et 2 contres et, surtout, 19 points, cinq de ses coéquipiers ayant également marqué plus de 10 points. Les Lakers se reprennent après avoir perdu 5 des 6 matches suivant la blessure d'Anthony Davis, mais restent désormais sur deux victoires consécutives. La défaite est encore plus douloureuse pour les Warriors, où Stephen Curry a été limité à 16 points et qui ont également perdu Draymond Green sur blessure. Plus tôt dans la soirée, les Bucks se sont imposés 105-100 face à des Clippers valeureux, mais qui ont totalement coulé en fin de match, en ne marquant pas un seul point dans les 4 dernières minutes de la rencontre. Giannis Antetekounmpo, MVP (meilleur joueur) des deux dernières saisons de NBA, ne s'est pas fait prier, en marquant sept points d'affilée, permettant ainsi aux Bucks, troisièmes à l'Est, de prendre l'avantage. A dix secondes du terme, il s'est même fendu d'un dunk assassin, enterrant définitivement les espoirs des coéquipiers de Kawhi Leonard (25 pts), Paul George (16 pts) et du Français Nicolas Batum (8 pts). Le "Greek Freak" a soigné ses statistiques face à la troisième franchise de l'Ouest, avec 36 points et 14 rebonds, mais aussi 5 passes décisives, 4 contres et 1 interception. Il devient à l'occasion le premier joueur des Bucks à marquer plus de 35 points sur 4 matches consécutifs depuis Kareem Abdul-Jabbar en 1973. Pour les Bucks, qui ont également enregistré le retour de Jrue Holiday (2 pts), c'est la première victoire cette saison en 11 matches où ils étaient menés au troisième quart-temps. A noter également la soirée à 46 points pour Bradley Beal, n'empêchant pas la défaite 111-110 des Washington Wizards à Boston Celtics de Jayson Tatum (31 pts) et Kemba Walker (21 pts). (Belga)