Joeri Dequevy (Saint-Trond)

Formé en son temps à Anderlecht, il se révèle à Roulers. On le croit parti pour le Standard mais il se ravise et signe au Lierse. Le voilà maintenant à Saint-Trond... en D2. "Pourquoi Saint-Trond ? Parce que j'ai envie de retrouver du plaisir sur un terrain de football, voilà tout. Ce plaisir, je l'ai perdu au Lierse."

Rodrigue Dikaba (RBDB) C'est l'un des transferts français dont le RBDB attend beaucoup. Dans le Borinage, il devrait évoluer à l'arrière droit. A la fois technique et puissant, le RBDB attend de lui qu'il devienne un patron défensif.

Bart Goor (Westerlo)

Avec ses 39 ans, il est le doyen des footballeurs de D2. S'il termine la saison, il franchira le cap des 40 ans, puisqu'il est né en avril. Sur le "podium" de la longévité, on trouve avec 37 ans le défenseur d'Alost Predrag Filipovic et le gardien de Saint-Nicolas Ivan Willockx.

Stefaan Leleu (Audenaerde)

Il est l'homme qui a empêché La Louvière de rejoindre la D2. Lors du dernier match du tour final de D3, Audenaerde a battu les Loups aux tirs au but. Une promotion inattendue pour ce club qui n'a plus évolué dans l'antichambre depuis 1980.

Birger Maertens (Westerlo) Le défenseur central, formé à Bruges où il a joué de 2001 à 2008 (il compte deux sélections chez les Diables Rouges), a passé quatre ans à Heracles Almelo, aux Pays-Bas. Il voulait revenir en Belgique pour des raisons familiales : blessé en octobre, il a commencé sa rééducation près de chez lui, mais lorsque son club lui a demandé de revenir la poursuivre dans le nord de la Hollande, l'éloignement a trop pesé. Après avoir mis fin à son contrat en janvier, c'est à Westerlo qu'il s'engage. A 32 ans, il devrait encore rendre bien des services.

Ioannis Masmanidis (Visé)

Dans l'entrejeu de l'AS Eupen, il formait le triangle magique avec Enes Saglik et Flavien Le Postollec. Si les deux autres ont trouvé de l'embauche en D1 (à Lokeren et à Mons respectivement), il s'est engagé pour trois ans à Visé malgré un intérêt de Waasland-Beveren.

Fabio Tonini (Brussels)

Le retour de l'enfant prodige, en quelque sorte. Formé au FC Brussels, il revient dans son club pour y signer son premier contrat professionnel, après une saison à l'académie Nike de Londres qu'il a intégrée après avoir gagné un concours. Une expérience enrichissante à tous points de vue. Ailier de petite taille, Fabio Tonini a directement trouvé ses marques : il a inscrit deux buts à Dilbeek pour son premier match amical.

Retrouvez l'intégralité du dossier 'spécial Division 2' dans le Sport/Foot Magazine de ce mercredi. Daniel Devos, Sport/Foot Magazine

Joeri Dequevy (Saint-Trond) Formé en son temps à Anderlecht, il se révèle à Roulers. On le croit parti pour le Standard mais il se ravise et signe au Lierse. Le voilà maintenant à Saint-Trond... en D2. "Pourquoi Saint-Trond ? Parce que j'ai envie de retrouver du plaisir sur un terrain de football, voilà tout. Ce plaisir, je l'ai perdu au Lierse." Rodrigue Dikaba (RBDB) C'est l'un des transferts français dont le RBDB attend beaucoup. Dans le Borinage, il devrait évoluer à l'arrière droit. A la fois technique et puissant, le RBDB attend de lui qu'il devienne un patron défensif. Bart Goor (Westerlo) Avec ses 39 ans, il est le doyen des footballeurs de D2. S'il termine la saison, il franchira le cap des 40 ans, puisqu'il est né en avril. Sur le "podium" de la longévité, on trouve avec 37 ans le défenseur d'Alost Predrag Filipovic et le gardien de Saint-Nicolas Ivan Willockx. Stefaan Leleu (Audenaerde) Il est l'homme qui a empêché La Louvière de rejoindre la D2. Lors du dernier match du tour final de D3, Audenaerde a battu les Loups aux tirs au but. Une promotion inattendue pour ce club qui n'a plus évolué dans l'antichambre depuis 1980. Birger Maertens (Westerlo) Le défenseur central, formé à Bruges où il a joué de 2001 à 2008 (il compte deux sélections chez les Diables Rouges), a passé quatre ans à Heracles Almelo, aux Pays-Bas. Il voulait revenir en Belgique pour des raisons familiales : blessé en octobre, il a commencé sa rééducation près de chez lui, mais lorsque son club lui a demandé de revenir la poursuivre dans le nord de la Hollande, l'éloignement a trop pesé. Après avoir mis fin à son contrat en janvier, c'est à Westerlo qu'il s'engage. A 32 ans, il devrait encore rendre bien des services. Ioannis Masmanidis (Visé) Dans l'entrejeu de l'AS Eupen, il formait le triangle magique avec Enes Saglik et Flavien Le Postollec. Si les deux autres ont trouvé de l'embauche en D1 (à Lokeren et à Mons respectivement), il s'est engagé pour trois ans à Visé malgré un intérêt de Waasland-Beveren. Fabio Tonini (Brussels) Le retour de l'enfant prodige, en quelque sorte. Formé au FC Brussels, il revient dans son club pour y signer son premier contrat professionnel, après une saison à l'académie Nike de Londres qu'il a intégrée après avoir gagné un concours. Une expérience enrichissante à tous points de vue. Ailier de petite taille, Fabio Tonini a directement trouvé ses marques : il a inscrit deux buts à Dilbeek pour son premier match amical. Retrouvez l'intégralité du dossier 'spécial Division 2' dans le Sport/Foot Magazine de ce mercredi. Daniel Devos, Sport/Foot Magazine