"Ce que nous avons proposé au président (Josep Maria Bartomeu), c'est de retoucher nos contrats car nous savions qu'il y avait un problème avec le fair play" financier de l'UEFA, a déclaré mercredi soir Piqué à la radio espagnole Cadena Ser. L'été dernier, le feuilleton d'un potentiel retour de l'&attaquant brésilien Neymar au Barça a occupé tout l'espace médiatique sportif des deux côtés des Pyrénées. Mais, même si le joueur n'a pas caché son désir de départ, deux ans après avoir signé pour Paris pour un montant record de 222 millions d'euros, les deux clubs ne se sont pas entendus. "Au lieu de recevoir ce qui nous était dû cette année, nous aurions pu transférer cela sur la deuxième, troisième ou quatrième année, pour que 'Ney' puisse venir", a détaillé le défenseur espagnol. "Ce que nous voulons toujours faire, c'est soutenir le club et si nous pouvions l'aider d'une manière ou d'une autre, nous n'avions pas de problème avec ça". (Belga)