"En raison de la Crise Corona et des immenses problèmes auxquels sont confrontés les hôpitaux et les maisons de repos dans l'Est de la Belgique, les joueurs professionnels et l'entraîneur en chef de la KAS Eupen ont décidé de renoncer à une partie de leur salaire pour le mois d'avril. L'argent sera versé à l'Hôpital St-Nicolas d'Eupen. Ainsi, la KAS Eupen soutient des mesures spécifiques pour lutter contre la propagation du virus Covid-19 dans la région", indique le club dans un communiqué. "La société traverse actuellement une crise sans précédent", déclare Siebe Blondelle, le capitaine des Pandas. "Nous aussi, nous sommes actuellement dans l'impossibilité de poursuivre nos activités de footballeurs professionnels, mais en comparaison avec beaucoup d'autres, nous nous trouvons encore dans une situation très confortable. Nous avons décidé de renoncer à une partie de notre salaire du mois d'avril afin de soutenir ceux qui sont en première ligne dans la lutte pour maîtriser la pandémie et qui sont particulièrement sous pression". (Belga)

"En raison de la Crise Corona et des immenses problèmes auxquels sont confrontés les hôpitaux et les maisons de repos dans l'Est de la Belgique, les joueurs professionnels et l'entraîneur en chef de la KAS Eupen ont décidé de renoncer à une partie de leur salaire pour le mois d'avril. L'argent sera versé à l'Hôpital St-Nicolas d'Eupen. Ainsi, la KAS Eupen soutient des mesures spécifiques pour lutter contre la propagation du virus Covid-19 dans la région", indique le club dans un communiqué. "La société traverse actuellement une crise sans précédent", déclare Siebe Blondelle, le capitaine des Pandas. "Nous aussi, nous sommes actuellement dans l'impossibilité de poursuivre nos activités de footballeurs professionnels, mais en comparaison avec beaucoup d'autres, nous nous trouvons encore dans une situation très confortable. Nous avons décidé de renoncer à une partie de notre salaire du mois d'avril afin de soutenir ceux qui sont en première ligne dans la lutte pour maîtriser la pandémie et qui sont particulièrement sous pression". (Belga)