Landry Nana Dimata

18 ans, Belge, avant, KV Ostende
...

18 ans, Belge, avant, KV OstendeAvec Landry Nana Dimata, Ostende aurait battu Lille, estimait le staff technique après le match amical au Touquet. Trois occasions, toutes ratées de peu. Dimata, qui n'a que 18 ans et est issu des espoirs du Standard, souffrait d'une légère surcharge après plusieurs semaines d'entraînement intense, dont il avait été la révélation. Sept buts, nul n'a fait mieux. Costaud, rapide et constamment en mouvement. Le Liégeois, formé par Mons jusqu'en 2014, était une occasion en or: le directeur sportif Luc Devroe le savait. Au printemps dernier, il a été élu meilleur joueur de la JS Suwon Dream Cup en Corée du Sud, avec les U18 de Gert Verheyen.22 ans, Français, médian, Zulte WaregemMeïté est à Zulte depuis l'hiver passé. Lille le loue au club flandrien. Faute de rythme et à cause d'une bête carte rouge à Courtrai, il a peu joué pendant la fin du championnat régulier mais il est devenu une valeur sûre de l'entrejeu, au six, pendant les PO1. Ce bloc de granit de 91 kilos pour 1m88 fait de plus en plus forte impression. On le compare souvent au regretté Junior Malanda mais il n'évolue pas vraiment dans le même registre. Si Malanda se présentant souvent devant le but, Meïté adresse des passes simples et directes à ses coéquipiers.23 ans, Suédois, gardien, GandEmpreint d'assurance, le Suédois est athlétique et rapide dans ses sorties. Sa taille ne l'empêche pas de bien plonger. Il possède de bons réflexes sur sa ligne et un bon jeu de tête, soit les qualités de son populaire prédécesseur, Matz Sels. Toutefois, son entraîneur, Francky Vandendriessche, doit améliorer son jeu sur les hauts ballons. Il a déjà tâté de l'équipe nationale en début d'année et il veut conquérir sa place, suite au départ d'Andreas Isaksson, en se distinguant à La Gantoise. Il a effectué un test à Everton il y a trois ans et à Bournemouth il y a deux ans mais Gand est son premier club étranger.18 ans, Belge, avant, KRC GenkAprès une grave blessure, cet avant rapide et mobile, doté du sens du but, a conquis le bronze au Mondial U17 avec les Diablotins. Il est sans doute trop tôt pour conquérir une place dans le compartiment offensif de Genk, très étoffé, mais si cette perle, formée par le club limbourgeois, supporte bien le régime de Peter Maes et obtient du temps de jeu, sur le flanc droit ou en pointe, il sera intéressant à suivre. Il réalise souvent de bonnes actions mais sa dernière passe est perfectible.19 ans, Belge, médian, GandIl y a six mois, La Gantoise l'a piqué à Lommel United, sous le nez du KRC Genk, avec Yannick Thoelen. Le Limbourgeois a éclos en 2014. Il a achevé la saison dans son club formateur. Comme Hans Vanaken, il est assez maigre. Il est intelligent et sa principale qualité est sans doute de pouvoir courir tout un match sans perdre sa fraîcheur. Il est le fils d'un ancien professionnel, Johan Schoofs, actif à Lokeren dans les années '80 et '90. Il doit s'habituer à une plus grande vitesse d'exécution et à une vitesse plus élevée, tout en soignant son passing.20 ans, Belge, défenseur/médian, FC MalinesCe footballeur droitier, à Malines depuis l'âge de sept ans, accumule le temps de jeu et commence vraiment à progresser. Sa polyvalence est remarquable. Il a d'abord joué en attaque puis a été reconverti en défense et peut tout aussi bien évoluer dans l'entrejeu. Malines voit en lui un futur box-to-box. Vanlerberghe est un joueur complet, qui trouve rapidement des solutions footballistiques.21 ans, Tchèque, défenseur, Excel MouscronUn solide défenseur central de 1m98, qui peut également jouer à droite. L'AC Milan le met à la disposition des Hennuyers pendant une saison. Simic doit former le duo central avec Noë Dussenne. D'après l'entraîneur adjoint, Lorenzo Staelens, il apporte déjà une plus-value à l'équipe, par ses longs ballons comme par ses qualités de leader. Il possède une forte personnalité pour un garçon de son âge et peut même être un relais de Glen De Boeck sur le terrain.18 ans, Belge, attaquant, LokerenFaute d'extérieurs purs et de joueurs offensifs susceptibles de jouer vite et en profondeur, ce jeune du cru a reçu sa chance dans le noyau A pendant la préparation. L'attaquant s'est révélé fin technicien. Sur l'aile gauche, il est tranchant. Il possède un bon dribble et un tir puissant. La saison passée, il a inscrit neuf buts et délivré quinze assists en espoirs. Cette saison, il sera sans doute repris régulièrement dans le noyau. S'il continue à jouer avec la même assurance que pendant la préparation, il pourra effectuer quelques entrées au jeu réussies.19 ans, Nigérian, attaquant, EupenIl n'a que 19 ans, il pèse 60 kilos tout mouillé et la saison passée, il a déjà intéressé des clubs belges de D1 ainsi que le RB Leipzig. Il a effectué ses débuts au premier tour et a participé à toutes les rencontres du second tour. Rapide, technique, il a de l'audace. Il peut aussi bien évoluer en pointe que sur le flanc droit. On garde de lui le souvenir de son énorme raté en fin de match contre l'Antwerp mais ce n'est absolument pas représentatif de ses possibilités. Le Nigérian est un des talents Aspire et possède un énorme potentiel.18 ans, Ougandais, médian offensif, StandardAu neuf, les places sont chères au Standard mais les médians sont une denrée plus rare. Ça fait l'affaire de Faruku Miya, qui a marqué les esprits pendant la préparation, par son grand rayon d'action et son jeu dynamique entre les lignes. Avec ses accélérations ballon au pied, il est aux antipodes du numéro dix classique et en outre, sa vitesse lui permet de presser la défense adverse, ce qui est un grand atout. Son potentiel a incité le Standard à offrir un contrat de trois ans à l'international ougandais, qu'il avait loué au second tour la saison passée. Il a déjà eu quelques éclairs de génie pendant les PO2. Reste à voir si son style de jeu atypique convient au football belge, plutôt traditionnel.