Les jeunes sportifs ont été battus avec des objets comme des battes ou des bâtons de kendo en bambou, privé d'eau, étouffé, fouetté et victime d'abus et de harcèlement sexuel souligne le rapport de 67 pages. "Les abus comprennent des coups de poing, des gifles et une quantité excessive ou insuffisante de nourriture et d'eau", a déclaré Minky Worden, directrice des initiatives mondiales de HRW. "Human Rights Watch appelle le Japon à prendre des mesures décisives et à jouer un rôle de premier plan dans la lutte contre cette crise globale." "Prendre des mesures décisives pour protéger les enfants athlètes enverra un message aux enfants japonais, à savoir que leur santé et leur bien-être sont plus importants que les médailles - tout en faisant savoir aux entraîneurs abusifs que leur comportement ne sera plus toléré", a encore déclaré Worden. "Si le Japon agit maintenant, il peut servir de modèle aux autres pays pour mettre fin aux abus d'enfants dans les sports". "La maltraitance des enfants dans le sport est un problème mondial, avec un manque de systèmes unifiés et clairs pour lutter contre la violence et les abus" rappelle HRW. "La charge de signaler les abus incombe souvent aux victimes, tandis que les systèmes de signalement sont opaques, peu réactifs et inadaptés". (Belga)

Les jeunes sportifs ont été battus avec des objets comme des battes ou des bâtons de kendo en bambou, privé d'eau, étouffé, fouetté et victime d'abus et de harcèlement sexuel souligne le rapport de 67 pages. "Les abus comprennent des coups de poing, des gifles et une quantité excessive ou insuffisante de nourriture et d'eau", a déclaré Minky Worden, directrice des initiatives mondiales de HRW. "Human Rights Watch appelle le Japon à prendre des mesures décisives et à jouer un rôle de premier plan dans la lutte contre cette crise globale." "Prendre des mesures décisives pour protéger les enfants athlètes enverra un message aux enfants japonais, à savoir que leur santé et leur bien-être sont plus importants que les médailles - tout en faisant savoir aux entraîneurs abusifs que leur comportement ne sera plus toléré", a encore déclaré Worden. "Si le Japon agit maintenant, il peut servir de modèle aux autres pays pour mettre fin aux abus d'enfants dans les sports". "La maltraitance des enfants dans le sport est un problème mondial, avec un manque de systèmes unifiés et clairs pour lutter contre la violence et les abus" rappelle HRW. "La charge de signaler les abus incombe souvent aux victimes, tandis que les systèmes de signalement sont opaques, peu réactifs et inadaptés". (Belga)