La crise sanitaire du coronavirus et les remaniements du calendrier ont contraint les organisateurs à renoncer à mettre sur pied leur événement. "Nous n'avons pas pu trouver une solution logistique et opérationnelle" a regretté Carmelo Ezpeleta, le patron de Dorna Sports. Le GP de Grande-Bretagne devait se tenir du 28 au 30 août sur le circuit de Silverstone en Angleterre. C'est la première fois en 70 ans qu'il n'y aura pas de courses motos sur le sol britannique. Le rendez-vous en Australie était programmé du 23 au 25 octobre à Philip Island. Aucune date n'a encore été fixée pour la reprise du championnat du monde MotoGP qui aurait dû commencer le 8 mars au Qatar mais dont les quatre premières épreuves ont été reportées en raison de la pandémie de coronavirus. Dorna Sports a demandé au gouvernement espagnol l'autorisation d'organiser deux courses à huis clos les 19 et 26 juillet sur le circuit de Jerez mais n'a pas encore obtenu de réponse. (Belga)

La crise sanitaire du coronavirus et les remaniements du calendrier ont contraint les organisateurs à renoncer à mettre sur pied leur événement. "Nous n'avons pas pu trouver une solution logistique et opérationnelle" a regretté Carmelo Ezpeleta, le patron de Dorna Sports. Le GP de Grande-Bretagne devait se tenir du 28 au 30 août sur le circuit de Silverstone en Angleterre. C'est la première fois en 70 ans qu'il n'y aura pas de courses motos sur le sol britannique. Le rendez-vous en Australie était programmé du 23 au 25 octobre à Philip Island. Aucune date n'a encore été fixée pour la reprise du championnat du monde MotoGP qui aurait dû commencer le 8 mars au Qatar mais dont les quatre premières épreuves ont été reportées en raison de la pandémie de coronavirus. Dorna Sports a demandé au gouvernement espagnol l'autorisation d'organiser deux courses à huis clos les 19 et 26 juillet sur le circuit de Jerez mais n'a pas encore obtenu de réponse. (Belga)