Invaincu avec sept victoires acquises avant la limite à son palmarès, le champion de Belgique des super-welters (entre 66,678 et 69,853 kg) Nabil Messaoudi, 23 ans, veut poursuivre la série aux dépens de l'expérimenté vénézuélien Ivan Matute (28 ans, 30 victoires dont 25 par KO, 4 défaites), pour continuer à grimper dans les classements. Il disputera d'ailleurs un autre combat dans cette optique le 9 avril à Derby, en Angleterre, contre un adversaire qui doit encore être désigné. Son frère aîné Anas Messaoudi, champion du Benelux des welters (entre 63,503 et 66,678 kg), 28 ans, vise, lui une 13e victoire en 13 combats, avec le même objectif de monter dans les rankings. Il affrontera un autre vénézuélien, Luis Enrique Romero, (36 ans, 9 victoires dont 6 par KO, 4 défaites et 1 nul). Enfin Elias El Hadj Messaoud, inactif pendant plus de deux ans après ses deux premiers combats victorieux, dont un par KO, signera son grand retour. Il sera opposé au Français Rémi Scholer, vainqueur aux points de son tout jeune compatriote Donsley Figino, 18 ans, lors de ses débuts à Differdange, le 18 décembre dernier. "Cela pourrait bien être le combat le plus acharné de la soirée", prévoit l'organisateur Yassine Maatala (O1 Sports Management). (Belga)

Invaincu avec sept victoires acquises avant la limite à son palmarès, le champion de Belgique des super-welters (entre 66,678 et 69,853 kg) Nabil Messaoudi, 23 ans, veut poursuivre la série aux dépens de l'expérimenté vénézuélien Ivan Matute (28 ans, 30 victoires dont 25 par KO, 4 défaites), pour continuer à grimper dans les classements. Il disputera d'ailleurs un autre combat dans cette optique le 9 avril à Derby, en Angleterre, contre un adversaire qui doit encore être désigné. Son frère aîné Anas Messaoudi, champion du Benelux des welters (entre 63,503 et 66,678 kg), 28 ans, vise, lui une 13e victoire en 13 combats, avec le même objectif de monter dans les rankings. Il affrontera un autre vénézuélien, Luis Enrique Romero, (36 ans, 9 victoires dont 6 par KO, 4 défaites et 1 nul). Enfin Elias El Hadj Messaoud, inactif pendant plus de deux ans après ses deux premiers combats victorieux, dont un par KO, signera son grand retour. Il sera opposé au Français Rémi Scholer, vainqueur aux points de son tout jeune compatriote Donsley Figino, 18 ans, lors de ses débuts à Differdange, le 18 décembre dernier. "Cela pourrait bien être le combat le plus acharné de la soirée", prévoit l'organisateur Yassine Maatala (O1 Sports Management). (Belga)