"Nous sentons simplement tous les deux dans nos tripes que c'est le bon moment" déclare Mike Bryan au New York Times. "À notre âge, cela nous demande beaucoup pour sortir et jouer en tournoi. Nous adorons encore jouer mais nous n'aimons plus préparer nos corps pour la compétition. La récupération est plus difficile". Les frères Bryan sont considérés par beaucoup comme la meilleure paire masculine de l'histoire du tennis. Ils comptent 119 titres ATP, dont 16 en Grand Chelem et 39 en Masters 1000. Mike Bryan a également remporté deux tournois du Grand Chelem avec Jack Sock en 2018, alors que son frère était blessé. La paire américaine, qui a terminé dix saisons en tête du classement du double (438 semaines au total), a également contribué la victoire des États-Unis en Coupe Davis en 2007 et a décroché l'or olympique en 2012 à Londres. Les jumeaux californiens avaient annoncé en novembre dernier leur intention de ranger leurs raquettes à l'issue de l'US Open 2020 mais la semaine dernière, ils avaient annoncé leur forfait pour le tournoi américain du Grand Chelem, qu'ils ont remporté à cinq reprises, en raison de la pandémie de Covid-19. Les frères Bryan ont joué leur dernier match début mars face à l'Ouzbékistan en Coupe Davis, quelques jours après avoir remporté leur dernier titre ATP, à Delray Beach. (Belga)

"Nous sentons simplement tous les deux dans nos tripes que c'est le bon moment" déclare Mike Bryan au New York Times. "À notre âge, cela nous demande beaucoup pour sortir et jouer en tournoi. Nous adorons encore jouer mais nous n'aimons plus préparer nos corps pour la compétition. La récupération est plus difficile". Les frères Bryan sont considérés par beaucoup comme la meilleure paire masculine de l'histoire du tennis. Ils comptent 119 titres ATP, dont 16 en Grand Chelem et 39 en Masters 1000. Mike Bryan a également remporté deux tournois du Grand Chelem avec Jack Sock en 2018, alors que son frère était blessé. La paire américaine, qui a terminé dix saisons en tête du classement du double (438 semaines au total), a également contribué la victoire des États-Unis en Coupe Davis en 2007 et a décroché l'or olympique en 2012 à Londres. Les jumeaux californiens avaient annoncé en novembre dernier leur intention de ranger leurs raquettes à l'issue de l'US Open 2020 mais la semaine dernière, ils avaient annoncé leur forfait pour le tournoi américain du Grand Chelem, qu'ils ont remporté à cinq reprises, en raison de la pandémie de Covid-19. Les frères Bryan ont joué leur dernier match début mars face à l'Ouzbékistan en Coupe Davis, quelques jours après avoir remporté leur dernier titre ATP, à Delray Beach. (Belga)