Le 11 avril, le tenant du trophée Bocholt devait affronter Visé dans la finale masculine. Les finalistes féminines étaient Hasselt et Saint-Trond. "En ce qui concerne les modalités concernant les promotions et les relégations, une décision sera prise ultérieurement", peut-on lire dans le communiqué de presse. "La Fédération royale belge de handball, l'Association flamande de handball et la Ligue francophone de handball se sont beaucoup consultées et ont discuté d'autres options ces derniers jours, mais pour le bien de tous, elles ont été contraintes de prendre cette décision difficile". Le conseil d'administration de la BENE-League, dans lequel, outre les trois fédérations susmentionnées, la Fédération néerlandaise de handball est également représentée, prendre une décision sans ambiguïté en ce qui concerne la compétition binationale. (Belga)

Le 11 avril, le tenant du trophée Bocholt devait affronter Visé dans la finale masculine. Les finalistes féminines étaient Hasselt et Saint-Trond. "En ce qui concerne les modalités concernant les promotions et les relégations, une décision sera prise ultérieurement", peut-on lire dans le communiqué de presse. "La Fédération royale belge de handball, l'Association flamande de handball et la Ligue francophone de handball se sont beaucoup consultées et ont discuté d'autres options ces derniers jours, mais pour le bien de tous, elles ont été contraintes de prendre cette décision difficile". Le conseil d'administration de la BENE-League, dans lequel, outre les trois fédérations susmentionnées, la Fédération néerlandaise de handball est également représentée, prendre une décision sans ambiguïté en ce qui concerne la compétition binationale. (Belga)