Interrogé par le président de la Commission, Mbokani a présenté ses excuses pour son geste. "J'étais frustré pendant la rencontre, mais je n'ai voulu blesser personne. Cela arrive en football. Je reçois beaucoup de coups. Je le dis à l'arbitre, mais il n'en tient pas compte."

L'avocat d'Anderlecht, Maître Spreutels, a reconnu pour sa part que l'attaquant du Sporting devait se montrer plus mature. "Il est vrai qu'il peut avoir des réactions infantiles, ou idiotes, si l'on veut l'exprimer de manière moins gentille. Nous n'allons pas chercher le problème chez Simaeys. Il doit devenir plus mature, et c'est ce que l'entraîneur, le manager et moi tentons de lui inculquer."

Mbokani va donc manquer les deux dernières rencontres de la phase classique du championnat (contre Malines et à Gand), ainsi que les deux premières des PO1. Anderlecht a décidé de ne pas faire appel de la suspension. La sanction infligée par les membres de la Commission des litiges se décompose en trois parties : le sursis d'une journée qui pendait au-dessus de sa tête depuis octobre et un coup à Kilian Overmeire (Lokeren) devient effectif; il écope d'une journée de suspension pour avoir insulté l'arbitre Alexandre Boucaut; et les deux autres journées sont pour le coup de pied adressé à la 56e minute à Jeroen Simaeys.

Cette sanction, logique et attendue, tombe cependant mal pour un Anderlecht en perte de vitesse. Le Sporting a vu son avance au classement sur Zulte Waregem passer de 9 à 3 points en une semaine. La perte de son Soulier d'Or pour quatre matches ne devrait pas améliorer les choses, même si Tom De Sutter a montré cette saison qu'il est capable de suppléer le Congolais.

Interrogé par le président de la Commission, Mbokani a présenté ses excuses pour son geste. "J'étais frustré pendant la rencontre, mais je n'ai voulu blesser personne. Cela arrive en football. Je reçois beaucoup de coups. Je le dis à l'arbitre, mais il n'en tient pas compte."L'avocat d'Anderlecht, Maître Spreutels, a reconnu pour sa part que l'attaquant du Sporting devait se montrer plus mature. "Il est vrai qu'il peut avoir des réactions infantiles, ou idiotes, si l'on veut l'exprimer de manière moins gentille. Nous n'allons pas chercher le problème chez Simaeys. Il doit devenir plus mature, et c'est ce que l'entraîneur, le manager et moi tentons de lui inculquer."Mbokani va donc manquer les deux dernières rencontres de la phase classique du championnat (contre Malines et à Gand), ainsi que les deux premières des PO1. Anderlecht a décidé de ne pas faire appel de la suspension. La sanction infligée par les membres de la Commission des litiges se décompose en trois parties : le sursis d'une journée qui pendait au-dessus de sa tête depuis octobre et un coup à Kilian Overmeire (Lokeren) devient effectif; il écope d'une journée de suspension pour avoir insulté l'arbitre Alexandre Boucaut; et les deux autres journées sont pour le coup de pied adressé à la 56e minute à Jeroen Simaeys. Cette sanction, logique et attendue, tombe cependant mal pour un Anderlecht en perte de vitesse. Le Sporting a vu son avance au classement sur Zulte Waregem passer de 9 à 3 points en une semaine. La perte de son Soulier d'Or pour quatre matches ne devrait pas améliorer les choses, même si Tom De Sutter a montré cette saison qu'il est capable de suppléer le Congolais.