Les Américains ont totalisé 39 médailles d'or, 41 médailles d'argent et 33 médailles de bronze pour devancer la Chine (38 or, 32 argent, 18 bronze) et le Japon, pays organisateur, qui termine avec 27 médailles d'or, 14 médailles d'argent et 17 médailles de bronze au compteur. La Grande-Bretagne, 4e, (22/21/22) et la Russie, sous le nom de Comité Olympique russe (ROC), 4e (20/28/23), complètent le top 5. La Begique pointe de son côté à la 29e place avec un bilan de 7 médailles, trois en or, une en argent et trois en bronze. Nafissatou Thiam à l'heptathlon, les hockeyeurs des Red Lions et la gymnaste Nina Derwael aux barres asymétriques ont été sacrés champion olympique. Wout van Aert est revenu lui avec la médaille d'argent de la course cycliste sur route en ligne alors que Matthias Casse en judo (-81kg), les cavaliers de saut d'obstacles (Grégory Wathelet/Nevados S, Jérôme Guéry/Quel Homme de Hus et Pieter Devos/Claire Z) et Bashir Abdi sur le marathon ont ramené le bronze. Le classement des médailles se fait par le nombre de médailles d'or. Au simple classement total, la Belgique est 33e. Pour l'Allemagne par contre, c'est le pire bilan depuis la réunification. Malgré leur 9e place, les Allemands n'ont pu rapporter "que" dix médailles d'or, onze en argent et 16 en bronze. Avec un total de 37 médailles, l'Allemagne est dépassée pour la première fois par les Pays-Bas (7e avec 36 médailles, un record, dont 10 en or, 12 en argent et 14 en bronze) et c'est cinq de moins qu'à Rio et quatre de moins que le plus mauvais total jusqu'ici, en 1900. L'Italie, 10e du classement, a quant à elle battu son record de médailles conquises en une édition des Jeux Olympiques. Les Italiens quittent le Japon avec 40 médailles (10 en or, 10 en argent et 20 en bronze). (Belga)

Les Américains ont totalisé 39 médailles d'or, 41 médailles d'argent et 33 médailles de bronze pour devancer la Chine (38 or, 32 argent, 18 bronze) et le Japon, pays organisateur, qui termine avec 27 médailles d'or, 14 médailles d'argent et 17 médailles de bronze au compteur. La Grande-Bretagne, 4e, (22/21/22) et la Russie, sous le nom de Comité Olympique russe (ROC), 4e (20/28/23), complètent le top 5. La Begique pointe de son côté à la 29e place avec un bilan de 7 médailles, trois en or, une en argent et trois en bronze. Nafissatou Thiam à l'heptathlon, les hockeyeurs des Red Lions et la gymnaste Nina Derwael aux barres asymétriques ont été sacrés champion olympique. Wout van Aert est revenu lui avec la médaille d'argent de la course cycliste sur route en ligne alors que Matthias Casse en judo (-81kg), les cavaliers de saut d'obstacles (Grégory Wathelet/Nevados S, Jérôme Guéry/Quel Homme de Hus et Pieter Devos/Claire Z) et Bashir Abdi sur le marathon ont ramené le bronze. Le classement des médailles se fait par le nombre de médailles d'or. Au simple classement total, la Belgique est 33e. Pour l'Allemagne par contre, c'est le pire bilan depuis la réunification. Malgré leur 9e place, les Allemands n'ont pu rapporter "que" dix médailles d'or, onze en argent et 16 en bronze. Avec un total de 37 médailles, l'Allemagne est dépassée pour la première fois par les Pays-Bas (7e avec 36 médailles, un record, dont 10 en or, 12 en argent et 14 en bronze) et c'est cinq de moins qu'à Rio et quatre de moins que le plus mauvais total jusqu'ici, en 1900. L'Italie, 10e du classement, a quant à elle battu son record de médailles conquises en une édition des Jeux Olympiques. Les Italiens quittent le Japon avec 40 médailles (10 en or, 10 en argent et 20 en bronze). (Belga)